Divers

Capt'ain Doc Junior

Le capt’ain Doc Jr

 

 

« Hé toi l’ectoplasme ! Oui là toi moussaillon je te parle ! Qu’est-ce que tu attends comme ça à bayer aux corneilles ? Tonnerre de Brest !!! Je te rappelle que tu as un pont à laver ! Exécution !
Et vous matelots ? Larguez les amarres, hissez la grande voile et que ça saute sinon c’est votre cervelle que je vais faire sauter  bandes de Bachi-bouzouk ! Parole de capitaine !

Lire la suite

2 ou 3 billets cette semaine ? This is the question

Alala je suis décidément incorrigible ! J'avais dis y'a deux semaine que j'allai publier au moins un billet toutes les semaines mais je n'ai pas publié la semaine dernière à cause des raisons que vous savez (vous commencez à me connaître hein ^^) et aussi parce que le début de l'année à été assez voire très dur pour moi. Mais pas de panique je vous raconte ça avant la fin de la semaine (promis juré craché et j'écrirai ce billet dans le train de retour chez moi !). Et puis à vrai dire ça m'arrange parc que si j'avais écris ce billet avant mercredi soir il aurait été assez voire très négatif. Si je devais l'écrire aujourd'hui, il serait plus mitigé peut être un peu porteur d'espoir et je'ai de bonnes raisons de croire (et ça ne dépends que de moi) qu'il aurait été positif demain et sera très positif vendredi dans le milieu de l'après midi dans le train (je l'ai pas déjà dit ça ? Ah oui pardon).

 

Mais pour me faire rattraper je vais vous poster un billet écrit pendant les vacances qui parle à la façon Doc Junior de la manière dont j'appréhende ce début d'externat. Un peu comme un voyage vers le nouveau monde avec quelques petites références pas trop dures à comprendre (je l'espère ^^). D'ailleurs si je poste ce billet ci en particulier ce n'est pas un hasard c'est que j'en ai autant envie que besoin. 

 

Du coup 2 billets en une semaine ça compense un peu et ça fait bien une moyenne de 1 par semaine non ? (allez je suis pardonné d'accord ? :-) *yeux du Chat Botté tout mimi qui vous font craquer* Non non ! Impossible de résister. Vous avez craqué devant tant de mignonété (mot moche non ? Il existe d'ailleurs ?). Si si ! C'est moi qui vous le dis. Vous avez craqué !

 

Et puis avec ce billet on pourrait même dire une moyenne exceptionnelle de 1,5 non ^^ (bon ok un peu de mauvaise fois là hahaha ^^ Juste un tout petit peu hein)

Déclaration

Bonjour j'ai une déclaration importante à faire :

 

Juste pour dire que dans une heure je passe le permis. Ah et il fait très chaud aussi.

Voilà merci de votre attention.

 

Fin de la déclaration importante.

Au revoir

Le sandwich du coeur

 

Ils sont 3. On arrive mais on ne les voit pas. Invisibles. Les regards passent puis se détournent. Les yeux glissent sans accrocher, imperméables, froids, non concernés. On les oublie. Les citoyens les oublient. L'état aussi. Mais ils veulent rester digner, des gens corrects et courageux.

Moi aussi j'arrive, sans les voir non plus. Je suis pour l'écologie et le recyclage, je peux au moins faire l'effort de trier mes déchets je soupire. Et dire que je dois sortir de chez moi pour cela et oublier le local à poubelle. Tant qu'à faire, je vais tout grouper en une sortie et en profiter. Vidage de poubelle, tri sélectifs, médocs périmés à la pharmacie puis une formule à la boulangerie parce que flemme de préparer à manger.

 

Je marche dans la rue, j'arrive aux bennes publiques. Je ne les vois pas. Ils sont derrière, adossés, par terre. Fatigués mais souriants. Révoltés calmement. Ils m'interpellent. Blaguent et me demandent un mouchoir que je m'apretais à jeter pourtant à peine usé. Car oui même s'acheter du papier n'est pas aisé.

Je jette tout aux bons endroits tout en discutant un peu. Mes sacs sont remplis ça prend du temps. Ils m'expliquent que la vie est dure, chaque jour est une épreuve et l'avenir incertain. Etre à la rue sans chez soi, se demander ou dormir tous les soirs, sentir l'indifférence générale de ceux qui eux, vont bien, détournent les yeux, oublient. Lui aussi avant d'être abusivement légalement licencié par un plan social avait un toit, un revenu mais il a finit par se faire expulser et sa demande de relogement à restée lettre morte.


 

Avec des emprunts à rembourser, tout s'est compliqué. Et c'est après avoir tout perdu qu'on réalise l'hypocrisie de la société. Que personne ne vient les aider dans l'indifférence et le mépris caractérisé. Pourtant il veut s'en sortir, ne pas rester dehors la nuit jusqu'à pourir. Car sa vie est objectivement déjà pourrie. Mais pas fichue. Pas encore.


Je finis par demander, poser la question que quelqu'un bien né serait en droit de poser, celui qui croit que tout est simple et rien n'est compliqué, celui qui n'a jamais connu la misère d'être à terre.

Lire la suite

Journée de boulot

Pfff aujourd'hui je n'ai fait que bosser de 10 à Minuit et demi non stop comme une chaine de boulot en continu. Le pire c'était que je m'étais promis de m'arreter à 22H pour passer 2H à écrire mais là je suis juste claqué (comme quand tu es gamin et que tu te prends une claque) et j'ai juste envie de me coucher (doddooooo vous avez vu l'appel du lit et les yeux qui se ferment tous seuls). Donc ça attendra demain soir !

 

Mais si je bosse autant en ce moment c'est pour la bonne cause, c'est que j'étais trop bien lancé et concentré et productif et que je m'amusais comme un petit fou. Bon trève de mauvaise blagues (ouij'ai la haine de devoir m'y remettre même si en vrai ça fait depuis le début du mois que je bosse non stop entre mon exam de master de physio qui s'est bien passé le 7 puis l'oral le 15 qui s'est bien passé aussi avec entre temps du travail pour les rattrapages et aussi des bons moments). Donc je disais c'est aussi pour me permettre de m'offrir 3/4 jours plus tranquilles niveau boulot et d'autres bons moments malgrés mes rattrapages (par exemple ne bosser " que " de 9H à 14H et me garder l'après midi pour les 2 dernières leçons de conduite de 2H et mon passage de permi qui vient Jeudi prochain --> pitié faites que je ne le rate paaaaaas).

 

Bon et bien sur ce bonne nuit !

 

Ps : *Doc Junior Frustré* Ce soir restera comme le soir ou vous avez failli avoir une série d'article d'un coup du Capt'ain Doc Jr, (clin d'oeil à celui qui capte la référence) surtotu que j'en avais des trucs à des dire mais on verra demain soir (en espérant que je ne reste pas captif de mes cours !)

PPS : zzz... zzz... zzzz... zzzz... zzzz... zzzzz... zzzzz... zzzzz.... zzzzzzz... zzzzzzz... zzzzzzzzzzzzzzzz...

Confiance et confidences

Allez zouuu 6ème billet en une soirée (on ok y'en avait un que tu as retrouvé au fin fond de ton PC donc il compte pas mais quand même !).

Entre temps je suis passé faire un tour dans les blogs qui sont dans le petit menu à gauche, je me suis dit que mes derniers articles sont pas au top de ce que je pourrai faire dans l'écriture mais qu'importe ce soir pas de prise de tête avec les phrases, les lettres ou les mots, au diable le style et les règles, l'originalité et l'ingéniosité des phrases bien tournées. Ce soir j'écris et point. Mes prochains billets seront peut être plus travaillés mais là j'ai tellement de retard accumulé, tellement envie de vous raconter des choses que les mots jaillissent du clavier sans que je puisse les contrôler (ah et puis j'essaye de passer mon permis aussi en ce moment et si c'est pas possible ça sera reporté à septembre. Tenez voilà un parfait exemple de quand je vous disais que mon cerveau ne contrôlait plus mes doigts et que plus rien ne contrôle mon cerveau d'ailleurs)...

Lire la suite

Le Scandale du Tirage Au Sort à l'entrée de l'Université refait surface

Moi dans mes mauvais jours...

 

Salut les lecteurs, oui ça faisait longtemps et j'avoue que je n'avais pas prévu de reprendre la parole (enfin l'écriture quoi) de si tôt. La faute à mon stage en Rhumatologie de pré externat qui me prend la matinée, puis aux examens qui arrivent et à la flemme (comme d'hab quoi). Même si j'ai mon petit word avec des idées de billet qui commence à prendre de plus en plus de place sur mon pc, non je n'avais pas prévu de m'exprimer.

 

Mais l'heure est trop grave ce soir, après avoir lancé une réforme contre les internes visant à brader une année de formation avec des internes se retrouvant en pratique formés une année de moins mais avec autant de responsabilités (juridiquement en plus) qu'un médecin, le tout pour une augmentation de salaire à environ 5 pourcent (vont t-ils atteindre le smic horaire ?) dont ils se fichent éperdument au vu des enjeux, de spécialités qui demandaient 1 an de formation en plus se retrouvant avec 1 an de formation en moins que ce qu'ils considéraient nécessaire (au point que de grand chefs de services le dénoncent sur twitter), de responsabilités non définies sur certains points, de points pas clairs et compliqués que je ne vais pas passer 500 pages à vous expliquer vu que je n'ai pas toujours tout moi même compris. Pour un peu plus d'infos sur le sujet, vous pouvez aller lire rapidement quelques articles de presse sur le sujet ici et ici ou bien

 

Je voulais aussi au passage partager avec vous un moment que j'ai vécu il y a peu en stage de rhumatologie en assistant à une consultation. Le médecin étant légèrement en retard, j'attendais dans le couloir avec une patiente, une ancienne préparatrice en pharmacie aujourd'hui à la retraite. Celle ci a de l'arthrose et un des traitements possibles sont des infiltrations au niveau de l'arthrose. Il s'agit de piqures que le médecin va injecter après que la patiente l'ait acheté en pharmacie. Ces piqures qui ne sont pourtant pas des soins de conforts, de la bobologie mais essentielles à la vie d'une personne sans qu'elle souffre en permanence (et encore ça ne soulage pas tout loin de là) qui a mal dès qu'elle se penche, s'accroupi, monte des escaliers, porte des choses, met trop de poids sur son arthorse en se déplaçant, cespiqures sont déremboursées à compter du 1er juin et elles coutent 100 euros chacunes ! Un traitement honereux mais si important. J'en faisais part au médecin après la consultation, c'est bientôt (ou déjà le cas) une médecine à 2 vitesses avec du renoncement au soin. Réponse : bienvenue en 2017 !

Quand à la patiente, elle me dira qu'elle a assisté au déremboursement progressif de presque tous les médicaments. Et petit à petit à la disparition de la Sécurité Sociale. Il faut dire que les progrès de la Médecine, les nouveaux traitements plus efficaces, ça coute cher. Mais la santé n'a pas de prix. Ou pas...

Lire la suite

Ode à la vie

Ode à la vie

 

 

Chaque Vie est précieuse, chaque Vie est merveilleuse
Tant de choix aux multiples possibilités
Tant de voies aux multiples chemins à tracer
Chaque seconde est joyeuse, chaque seconde est heureuse

 

Prenez grand soin de tous ceux qui vous sont chéris
Mère, Père, Soeur, Frère, Grand-Père, Grand-Mère
Emplissez vous pleinement du suc de la Vie
La Vie sur cette terre est faite de lumière

Oh toi qui te plains en ne pensant qu'à demain
Vis pleinement l'instant présent et sois plein d'entrain
Aime autant le blanc hiver que le doux printemps


L'éclatante naissance que le noir décès
Allez vite ! Cuillez tant que vous le pouvez
Les longues éphémères roses rouges du temps

 

 

Doc Junior
 

ENGAGE-TOI !

En médecine comme dans beaucoup d’autres choses il y a un problème, une chose que je regrette profondément, que je trouve autant triste que dommage.

En une phrase c’est le « je laisse les autres faire pour moi et je prends », «  si ce n’était pas lui qui le faisait ce serait un autre ».

Lire la suite

Le match de foot

Les joueurs sont prêts. Ils entrent sur le terrain, ils entrent dans l’arène. Vous savez au milieu de la foule. L’épreuve, le match est sur le point de débuter. Mais qui va gagner ? C’est ce que tout le monde se demande. Et puis le suspense est à son comble à tel point que tout le monde y succombe. Et oui, les enjeux sont plus capitaux que le budget de toutes les entreprises du Cac-40 réunies.

Lire la suite

La plateforme SIDES

Le SIDES mais qu’est-ce donc ? Un nouvel acronyme concernant les IST, une nouvelle maladie, un nouveau dispositif médical qui a fait avancer la médecine ou un nouvel outil de torture pédagogique ? Huum dans un sens oui on pourrait dire que les 2 dernières propositions sont partiellement vraies ^^

Lire la suite

Le soignant

Il est petit, il est enfant. Il rêve d’être pilote d’avion de voyager dans le monde, maître du ciel et d’un immense appareil devenu roi des airs. Ou bien pompier dans le camion rouge toutes sirènes hurlantes qui est devenu son jouet préféré. Ou pourquoi pas astronaute et conquérir les étoiles et la galaxie. Ou encore médecin avec sa grande blouse blanche, sa prestance et son stéthoscope, ce serait vraiment top.

Lire la suite

Souvenirs émus

 

Le temps passe, les jours s'égrennent un à un jusqu'à faire une année. Le temps passe mais les souvenirs restent. Il y a un an, devant ma radio jusqu'à pas d'heure le matin. L'envie de crier, d'hurler ! L'indignation, la colère, la tristesse. L'envie de réagir ici même, sur ce blog dans un billet complètement hors de l'univers médical.

Le temps de l'action ensuite. L'envie d'agir, de réagir, de montrer son soutien, notre unité, le partage de la souffrance des victimes. En tant que français d'abord mais aussi comme soignant, pensant à tous les médecins, les internes, peut être aussi les externes qui ont pris en charge tous ces patients. L'envie de témoigner notre solidarité à travers cette image ci dessous si forte. De sens. De symbole. De soutien. Je me souviens vous avoir raconté le déroulement et l'organisation de cet évènement important dans un billet là également.

Lire la suite

Seul au monde

 

Et me voici de retour ! Pour vous raconter un autre de mes mauvais tours ! C’est que vous me connaissez des fois je suis pas doué, mais alors pas du tout du tout du tout du tout ! Et c’était donc à mon tour de subir les affres du destin (oui oui les grands mots déjà ^^).

D’ailleurs si vous vous souvenez bien, il m’est déjà arrivé quelques péripéties dont j’avais pu parler (on employant ce terme, j’ai l’impression que ma vie est complètement incroyable, qu’il m’arrive des tonnes et des tonnes de trucs alors qu’en fait pas du tout ^^). Bon bref, vous vous souvenez peut être de ma mésaventure au collège, puis lors de mon stage infirmier, du labyrinthe hospitalier ou bien encore de ce fichu détecteur de fumée ? Hé bien je vous propose de rajouter cet article à la liste ! Alors allons-y c'est parti !

Lire la suite

Ma 1ère fois aux urgences

Pour ma 1ère fois aux urgences, il a forcément du s’agir d’un truc grave, urgent. Un truc du style accident, blessure ouverte, fracture ou peut-être même une crise d’appendicite…

Et bien non, rien de tout ça en fait ! Il s’agissait même d’un motif un peu ridicule qui me fait aujourd’hui bien rire au vu de mon parcours.

Lire la suite

Ma blouse, Ma fierté

 

Comment décrire cette immense fierté qui te saisit du sphénoïde au métatarse quand tu enfiles ta blouse pour la première fois ? Je crois que c’est juste impossible, il faut le vivre pour le ressentir tout simplement. Cette sensation de bonheur absolue, cette joie qui te saisit au ventricule gauche et expulse ton sang de plus en plus fort jusqu’à amener ton bonheur au niveau de tes joues (maxillaires si vous préférez, bon ok je suis lourd, j’arrête les blagues).

Lire la suite

L'entretien

Et me voici enfin de retour ! En ce moment je ne poste que très peu, la raison est simple je profite de mes vacances à l'étranger en ce moment et une semaine en camping à la montagne en rentrant en France !

Dans ce billet je vous parle d'un entretien un peu particulier. Dans mon prochain billet je parlerai du nouveau rôle que j'occupe au sein du tuto :-)

Les billets sur les cours de ma P2, mon ressenti sur cette année, quelques cours de communication et ma P1 sont toujours prévus et arriveront (tout doucement hein). Bonnes vacances à vous tous !

Lire la suite

Labyrinthe

 

Perdu. Je suis perdu. A droite. Du blanc. A gauche. Du blanc. Mais où suis-je ? Où suis-je donc ? Tout se ressemble et tout fond et se confond. Pas de repère, je ère et je me perd. Je déambule au hasard dans le couloir de ma démarche chaloupée de celui qui ne sait pas où il est. J’avance, je me perds, je recule et c’est pareil. Courir… Ou mourir ! (enfin ptet pas hein)

Lire la suite

×