Résumé de ma 1ère semaine en stage de sémiologie

La semaine est passée à la vitesse de l'éclair et j'ai plein de choses à vous raconter !

Déjà avant de commencer le billet, je dois vous dire de suite que je ne vais pas parler en détail des patients pour plusieurs raisons. La première c'est le secret médical, ces derniers étant actuellement hospitalisés je ne peux pas en dire trop sur eux vu qu'on pourrait les reconnaitre. Tout patient dont je parle, ça fait un moment que je ne l'ai plus vu (comme ceux du stage infirmier) ou tout du moins rien ne doit permettre de l'identifier. Après bien sûr je vais en parler, un peu. J'ai vu telle ou telle chose, j'ai ausculpté, il s'est passé ceci, cela. Mais par rapport au stage infirmier où l'on rentre dans les détails, ici ça ne sera pas le cas.

Et la deuxième raison c'est que ce n'est pas nécessaire, je vais surtout décrire ce que j'ai pu apprendre lors de cette première semaine mais assez rapidement car il est minuit passé, je suis fatigué et demain enfin aujourd'hui je dois y être pour 8H30 puisqu'il y a cours sauf que faut prendre le bus donc marcher un bon quart d'heure jusqu'à l'arret, puis l'attendre, 20 min de bus jusqu'à l'anexe du CHU puis remarcher 10-15 minutes vers le centre de Médecine Physique et Réadaptation qui à le malheur d'être plu loin que l'annexe du CHU. 

En fait il y a possibilité d'avoir stage au CHU lui même à 15 min de marche de chez moi ou dans l'annexe plus loin (et on espère ne pas y aller pour ne pas se taper la route mais pas de bol moi j'ai la route + encore de la marche une fois arrivé pauvre choupinou)

 

 

Le service

 

Pour vous parler du service dans lequel je me trouve c'est en gros un centre de réaptation à la vie courante.

  • La réadaptation est la mise en œuvre de tous les moyens permettant de lutter contre un déficit et de limiter au maximum les séquelles. Elle repose aussi, au stade des séquelles, sur un apprentissage d'une nouvelle gestualité et d’une réadaptation avec ou sans recours à un appareillage ou à d'autres aides techniques.
  • La réadaptation est une discipline qui a pour but de coordonner des moyens interdisciplinaires médicaux, paramédicaux, techniques et sociaux.
  • Le programme de prise en charge mis en place est personnalisé et élaboré à partir d'une pathologie, d’un handicap précis. Les objectifs à atteindre sont de stabiliser ou d’améliorer la capacité fonctionnelle et ainsi de permettre la réinsertion du patient  par la mise en œuvre d'un traitement, d'un soutien psychologique et d'une éducation appropriés.
  • Cette prise en charge pluridisciplinaire nécessite un plateau technique et une équipe spécialisée répondant aux critères de qualité définis.
  • La caractéristique principale de cette équipe est la synthèse collégiale qu’elle effectue régulièrement avec réajustements des projets thérapeutiques des patients qui participent activement ainsi que leur entourage dans l’avancée du projet.
  • Les pathologies relevant d'une réadaptation sont nombreuses : les pathologies traumato-orthopédiques, les pathologies rhumatologiques, vasculaires périphériques (amputation), neurologiques et neurovasculaires ou encore les grands brûlés. Les affections cardio-vasculaires et les insuffisances respiratoires chroniques font également l'objet de programmes de réadaptation et de ré-entrainement à l’effort.

 

On va y trouver :

- des patients avec des déficits moteurs nécessitant des séances de kinésithérapie

- des salles de kinés où 'on travaille de manière ciblée mais aussi une vraie salle de sport (ping pong, appareil de footing, musculation, balles et divers accessoires, poids, cerceaux, tir à l'arc, vélo d'appartement, barres parrallèles pour réapprendre à marcher en se tenant) et une piscine

 

   

Images venant de notre ami google et pas du pôle de Médecine Physique et Réadaptation de mon service

 

- d'autres patients eux amputés qui apprenent à vivre sans leur ancien membre,

- de l'ergothérapie " Grâce à des techniques de rééducation qui passent par des activités artistiques ou manuelles, l'ergothérapeute aide les personnes souffrant d'un handicap à retrouver l'autonomie nécessaire à leur vie quotidienne, professionnelle et familiale." En gros par le biais de jeux, des puzzles, des jeux de sociétés, de coordination, d'adresse (il y a même une Wii fit avec la balance !!!) on va travailler spécifiquement pour retrouver l'autonomie perdue. Il y a des salles de simulation (cuisine où l'on prépare en atelier cuisine de vrais plats, sallede bain, toilette, douche)

- une salle de prothèses que l'on fabrique sur mesure pour nos patients adorés même s'il doivent la rendre à la fin de l'hospitalisation après avoir reçu une prothèse définitive

 

Là aussi c'est certifié 100% pur boeuf, cheval google image

 

- des cabinets pour les consultations et de la prise ne charge en ambulatoire (on est pas hospitalisé, on va et on repart le jour même, certains patients peuvent venir pour effectuer leur séance de kiné puis repartir chez eux)

- plusieurs services d'hospitalisation qui font le lien entre l'hopital et le retour à domicile (dans les 2 sens). Dans mon service les patients restent tout de même assez longtemps, il y a une trentaine de patients mais une ou deux entrées/sorties par mois donc ça ne tourne pas tant que ça. Mais d'autres services ont un plus grand taux de roulement

Voilà pour la description :-)

 

Et ton stage sinon, il se passe comment ?

 

 

Vraiment très très bien j'ai envie de dire d'emblée. Je suis ravi et j'apprends beaucoup de choses. D'ailleurs je trouve que mis en pratique on retient bien plus que quand c'est simplement théorique. L'objectif principal c'est la sémiologie : en gros apprendre à faire des examens cliniques (mettre en pratique ce que j'ai expliqué dans ce billet). Sauf que la théorie c'est bien beau mais la pratique c'est vraiment différent. Déjà faire un examen clinique complet est assez rare, on divise surtout par appareil. Là je sais faire l'examen clinique pour l'appareil cardiovasculaire, c'est à dire poser les questions (il y en a plein, les facteurs de risques cardiovasculaires, l'essouflement, les douleurs thoraciques etc etc) palper (chercher des oedèmes, appuyer sur le foie pour voir si ça fait mal et si on retrouve un reflux sur la veine jugulaire --> allez pour le plaisir on dit le reflux hépato-jugulaire ça en jette non ? ^^) puis ausculter. Et c'est bien beau mais au début on a du mal à entendre ce qu'il faut entendre. Crépitants légers en base gauche (bruit des pas dans la neige) d'après l'interne. Ah bon (d'après moi) ? ^^

 

Résumé dela semaine

 

Lundi

Arrivée à 8H30, on se fait accueillir vers 9H15 par le chef de service. Il nous explique les objectifs du stage à nous mais aussi aux externes qui viennent d'arriver pour leur 1er jour eux aussi. En gros nous c'est faire de la sémio ni plus ni moins (en même temps on n'appelle pas le stage stage de sémio que pour faire autre joli). Mais les externes ont beaucoup plus d'objectifs. Mais aussi des devoirs (la paperasse :-/ :-/ ).

Il nous donne aussi nos badges pour nous identifier (obligatoire après les attentats) même si il y a nos noms sur nos blouses. Je retiendrai 2 choses sur la présentation : le moment où on nous a expliqué que normalement les P2 devaient avoir des cours de sémio spécialement mais que ce ne sera pas fait par manque de temps (par flemme) et que de toute façon on l'aura au lit du malade. Deuxième chose, le moment ou le Pr a dit aux externes qui sont en 5ème et 6ème année de prendre bien soin de nous et qu'on était de petites fleurs encore fragiles.

- " Vous vous souvenez du stage d'avant avant avant d'avant ? ... Non ! Par contre votre 1er stage de sémio vous arrivez encore à vous en souvenir. Ce stage va les marquer alors occupez vous en comme la prunelle de vos yeux ! "

 

Coucou c'est moi ! ;-)

Puis on s'est reparti par unité de soin et on nous a confié à nos internes respectifs. Tous ? Non pas moi malheureusement ni mon externe puisque j'ai eu le maleur de tomber sur le service ou l'interne était malade.L'externe ne connaissant pas les patients on ne pouvait rien faire. Alors après avoir visité le service avec un interne (qui avait déjà son externe et sa petite fleur ne demandant qu'à s'épanouir ^^) et avoir trié quelques biologies ( on dit bio ça va plus vite), on s'est vite ennuyé. Un petit tour en kiné pour regarder, une visite en salle d'ergothérapie et retour à domicile !

Heureusement le lendemain l'interne est revenue

 

Les autres jours

 

En gros on a suivi l'interne, examiner les patients, regarder les infirmières changer les pansements avec des pieds un peu nécrosés. Quand à moi mon externe a été super cool et m'a expliqué tout plein de choses, de symptomes, comment faire l'examen clinique etc etc surtout que je pose pas mal de question. L'interne aussi m'explique parfois certaines choses mais elle a moins de temps.

Puis après on m'a laissé seul avec un patient pour que je fasse l'interrogatoire de l'examen cardiovasculaire (ma 1ère fois tout seul avec un patient ^^) puis compte rendu après. Rien de mieux que la pratique pour apprendre ! Puis dans la semaine on m'a aussi montré comment faire l'examen physique un peu et rebelotte l'interne m'a donné un patient à aller examiner avec compte rendu derrière (et j'avoue que quand le patient m'a demandé s'il allait pouvoir aller manger vu qu'il était midi, j'ai un peu paniqué et du coup à l'examen physique j'ai oublié de faire la moitié des trucs, j'ai juste écouté les poumons et le coeur sans entendre grand chose d'ailleurs mais la palpation, le reflux hépato jugulaire et autre sont passés à la trape).

J'ai vu l'externe faire un toucher rectal (TR pour les intimes), il m'a expliqué quand (à quelles occasions), comment on le faisait, ce que l'on recherchait, etc... 
Avec un peu de malchance j'en aurai un à faire d'ici la fin du stage ! D'ailleurs les infirmières ont fait une blague à l'externe en lui disant qu'il devait monter dans un autre service faire des TR. Arrivé sur places les infirmières du service lui ont donné des gants remontant jusqu'à l'épaule en lui disant de faire attention car elles lui avaient gardé les TR " explosifs " ^^ Mais heureusement pour lui, c'était une blague ^^

 

Mais franchement je suis super heureux de l'avoir car il n'arrête pas de m'expliquer plein de choses que je note sur mon carnet de stage.

Sinon dans la semaine j'ai aussi assité à des moments plus compliqués comme la fois où il a fallu refuser une permission de sortie temporaire pour le weekend car médicalement c'était limite sauf que le patient était très déçu même si on l'a autorisé à une permission de 12H (et ça se comprend quand on est là depuis longtemps on voudrait pouvoir sortir un peu) et qu'il a fallu bien lui expliquer pourquoi. Ce qui m'a fait penser aux cours de communication qu'on a pu avoir que je trouve vraiment essentiels (et qui continueront en D1 puis pendant l'externat). 

Ah oui aussi on a eu la visite d'un visiteur médical (en gros un communiquant des labos) venu présenter ses produits : des vêtement de contention et des pansements. Bref une sorte de téléshopping médical en direct sous nos yeux avec des croissants et du jus de fruit à la fin histoire d'encore plus nous amadouer. Apparement c'est une pratique assez courante.

Enfin bref, j'ai hâte d'y retourner. Et ça recommence tout à l'heure par un cours à 8H30 (il y a cours pour les internes, les externes et les P2 même si nous on ne risque pas de tout comprendre) le lundi et le mardi les internes/externes font des présentations sur pwer point à la salle de réunion à 8H30 devant tout le monde (profs compris).

Autrement dans la semaine, on a eu 2 ateliers de sémiologie en néphrologie et urologie (les reins et les voies urinaires). On est en petits groupes de 40 personnes et divisés en plusieurs tables et on travaille sur des problèmes en présence de professeurs puis on les résout avec leur aide en répondant aux questions et chaque table tour a tour donne ses explications sur le problème posés. C'est très interessant car cela permet de mettre du concret, de voir les cours autrement. D'ailleurs des ateliers on en a eu 1 en cours de nutrition, 1 en sémio de nutrition, 1 en cours d'uro-néphro (dont l'exam est vendredi et j'ai pas commencé sérieusement à le bosser, il faudrait se bouger) et 2 en sémio d'uro-néphro.

 

Et voilà pour ce court billet comme d'hab je me dit que je vais y passer 15-20 minutes puis j'y passe l'heure voire plus (1H30 même ^^) et il est déjà assez tard je ferai donc bien de me coucher pour ne pas être trop dans le coltard tout à l'heure !

Bonne nuit et à la prochaine ;-)

 " Miawww "

Moi jsuis pas une petite fleur mais un ptit chat comme me l'ont dit les infirmières lors de mon stage infirmier et puis c'est tout :-p

 

études stage médecine Sémiologie hôpital

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (6)

docjunior

Merci beaucoup des conseils, c'est vrai que je suis un peu collé à l'externe lui même collé à l'interne comme un poussin auprès de sa mère poule.
Je les mettrai en application dès demain enfin tout à l'heure quoi ;-)

Embryon médical
  • 2. Embryon médical (site web) | 29/02/2016

Ah c'est mignon ces petits P2 qui découvrent :D
Comme tu as encore le temps, n'hésite pas à passer du temps, beaucoup de temps avec tes patients et avec le personnel soignant autre que les médecins.
Les patients car ça leur fait toujours du bien de passer du temps avec quelqu'un, ils voient les blouses blanches défiler sans qu'on s'arrête vraiment alors n'hésite pas :)
Et pour les infirmiers et aide soignants car ils ont un milliard de choses à t'apprendre et si ça ne tenait qu'à moi j'aurais bien fait six mois de stage inf pour vraiment maîtriser les gestes de base :)

docjunior

Ne t'inquiète pas, je ne vais pas en faire tout un fromage !
Quoi que du coup si tu voulais venir chez moi ce soir, c'est rapé (comme le gruyère). Ok ok je me tais...

Petite-cuillère
  • 4. Petite-cuillère | 29/02/2016

Je suis très désolée de te décevoir mais je fais partie de l'infime partie de la population française qui n'aime aucun fromage ! :)

docjunior

Ah ça c'est la surprise du chef ! Un grand cuisinier ne dévoile jamais tous ses secrets. Mystère et boule de gomme ;-) Ên tout cas j'espère que ça sera pour toi une source supplémentaire de motivation pour passer en P2 et y avoir le droit à ton tour ;-) !!!
Par contre si tu veux je peux te donner la recette de comment faire une bonne raclette comme ce soir entre amis de P2 (une grande tradition que même la paces n'a pas réussie à perturber vu qu'avec un ou deux potes qui ne sont malheureusement pas passés, on s'en faisait régulièrement !)

Petite-cuillère
  • 6. Petite-cuillère | 29/02/2016

Très intéressant, envoûtant, prenant, attirant surtout ! C'est quoi ta recette pour nous donner envie de débarquer dans ton service à ta place demain matin ? ;)

Ajouter un commentaire

×