Souvenirs émus

 

Le temps passe, les jours s'égrennent un à un jusqu'à faire une année. Le temps passe mais les souvenirs restent. Il y a un an, devant ma radio jusqu'à pas d'heure le matin. L'envie de crier, d'hurler ! L'indignation, la colère, la tristesse. L'envie de réagir ici même, sur ce blog dans un billet complètement hors de l'univers médical.

Le temps de l'action ensuite. L'envie d'agir, de réagir, de montrer son soutien, notre unité, le partage de la souffrance des victimes. En tant que français d'abord mais aussi comme soignant, pensant à tous les médecins, les internes, peut être aussi les externes qui ont pris en charge tous ces patients. L'envie de témoigner notre solidarité à travers cette image ci dessous si forte. De sens. De symbole. De soutien. Je me souviens vous avoir raconté le déroulement et l'organisation de cet évènement important dans un billet là également.

Le temps du souvenir ensuite. Là maintenant, aujourd'hui. C'est important. Alors voilà, j'ai une pensée émue à toutes les victimes des attentats du 13 novembre 2015, à toutes les familles déchirées, à tous les blessés, à toutes les personnes traumatisées par ce qu'elles ont vu, entendu. Une pensée émue aussi à toutes les victimes des autres terribles évènements en France. Mais aussi dans le monde qu'on oublie trop souvent. Car c'est ce message que véhicule aussi notre rassemblement.

Maintenant et depuis un moment, le temps de la reconstruction. La vie reprend, les études continuent, le travail se poursuit. Mais jamais, jamais on oubliera.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×