13 novembre 2015 : l'horreur

Pourquoi tant de haine ? 
Pourquoi tant de violence ? 
Pourquoi tant de folie humaine ? 
Pourquoi cette inhumanité ? 
Pourquoi cette souffrance ?

Quand est-ce que cela s’arrêtera ? 
Quelle est l'utilité ? 
Quelle est la logique ?
Pourquoi ? Pourquoi ?

#prayforparis

Musique à écouter : Imagine de John Lennon

 

Ce soir là des monstres nous ont violement frappés en plein coeur. Ils n'étaient pas musulmans, ils n'étaient même pas humains. Ils n'étaient que de lâches pions. Des pantins dont on tirait les ficelles de la haine. Une haine aveuglante autant illusoire qu'inutile. Une profonde lacheté pour un acte infâme.

Descartes croyait au progrès. De la science et de la conscience. Le contraire a finalement été démontré. Au final l'homme a t'il changé après des millénaires de guerre ? Est-ce sa nature, son essence indivisible que de se complaire dans cette violence extrème ? Toutes ces guerres absurdes, ces croisades, la première, la deuxième guerre mondiale et toutes les autres atrocités auront t-ils été fait en vain ?

L'histoire n'est qu'un éternel recommencement. L'humanité n'apprend pas de ses erreurs. Pourtant ce n'est qu'une infime minorité qui est ici mise dans cette obscure lumière. Lumière obscure de notre côté sombre.

Cependant, il ne faut pas oublier que ce que nous avons vécu arrive tous les jours dans le monde, que ce soit sous forme de bombardements, de massacres et toutes les autres horreurs innommables... Alors la question c'est faut-il que ça arrive chez nous pour qu'on en prenne conscience ? Que l'aveuglement meurtrier de certains nous conduise à ouvrir les yeux ? Au Liban il y a peu d'atroces atrocités ont été perpétuées. Sans même qu'on en parle (ou presque). Je ne vais pas faire ici la liste de tous les attentats, de toutes les guerres, de toutes les injustices, de tous les génocides car il faudrait bien plus qu'un simple billet pour tous les énumérer. Pourtant je devrai. 

Quelle drôle d'ironie, quelle hypocrisie de voir que quand c'est lointain, on se croit à l'abbri, on est pas concerné. Les médias balancent distraitement, entre le sport et le cinéma, le macabre bilan des derniers attentats. L'effrayant bilan des ultimes guerres ayant causés des dizaines/centaines/milliers de morts. Qu'on écoute tout ça distraitement le matin à la radio devant son café, entre deux bouchées de céréales et sa tartine grillée. Alors qu'ailleurs ce sont des gens dont la vie se fait griller.

En tant que (futur) médecin, j'ai des valeurs, une éthique, de l'empathie. Tout le contraire de ces terroristes. Ils tuent. Je soigne(rai).
En tant que français, je suis touché par ces actes horribles. Et je partage la peine de tous ceux qui ont eu des proches, des camarades présent lors des drames.


J'ai moi même plusieurs amis qui connaissent des personnes qui y étaient. Qui ont des cousins dont le pote est tombé pour ne plus jamais se relever. Une fille en P2 que je connais à passé son samedi à pleurer alors même qu'elle n'était pas touchée directement par ce drame. Une autre amie à moi à appris que de sa famille devait assister au concert mais avaient annulé à la dernière minute. Le choc. Le soulagement. 
 

Marianne pleure ses défunts, mais Marianne se relève et avec haine elle garde ses larmes. 
Marianne a du mal à marcher fièrement aujourd'hui mais son peuple est là pour la soutenir, il l'aide à rester debout, à ne pas se laisser envahir par la haine. 
Aujourd'hui même les autres pays sont la pour soutenir Marianne.

Alors restons soudés face à ces actes barbares qui tentent de nous faire sombrer dans la folie. 
Restons fier d'être français. 
Liberté, égalité, fraternité
Je suis fier d'être français, je suis fier de la France. 
Aujourd'hui je suis Paris. Mais pas seulement, je suis la France, je suis l'Europe, je suis le monde, je suis l'Humain.



Pour ma part j'ai décidé non pas ou plutôt non plus de pleurer mais de m'engager, de résister. J'ai été bouleversé par ses attentats, très triste et marqué. Mais passé ce premier temps je voulais vraiment m'engager. Je monte des projets : pas plus tard que demain, tous unis, tous soudés nous irons nous rassembler. En cours avec les PACES. On rapportera des feuilles de couleurs bleues, blanches et rouges. Et on prendra une photo de nos couleurs brandies en signe de défi ! Revenez par ici, j'y rajouterai la photo.

C'est une énorme logistique à mettre en place :

- Ramener les feuilles colorées et prévoir d'aller les acheter,

- créer puis gérer l'évènement facebook,

- répondre à 10 000 messages pour organiser et gérer au mieux l'évènement.

- Prévoir de contacter la fac et la scolarité.

- Veiller à la sécurité dans l'amphi (si on est trop en plus des paces, il y a des risques de mouvements de foule. Et j'en serai responsable...).

- Préparer avec des amis une banderole de soutien pour l'évènement, banderole qui sera réutilisée lors de la marche. 

J'y ai passé toute ma journée... Et certains petits filous veulent changer les horaires, il faut qu'on reste ferme. A 10h15, il n'y aura personne, on ne pourra pas acheter les feuilles. A 12H il y a déjà une minute de silence à la fac. 11H est la seule et unique solution...

Quand j'ai vu que facebook se couvrait de drapeaux tricolores, ça m'a beaucoup ému. J'ai décidé de faire un montage en proposant à ceux qui le souhaitaient d'y figurer. Succès énorme mais je n'ai pas pu y mettre tout le monde qui m'avait contacté sans que je les connaisse pourtant....

 

Je vais aussi faire une vidéo de soutien et d'hommage aux victimes. 


Demain à midi, il y aura une minute de silence à la fac (comme partout en France) suivie d'un lâcher de ballons tricolores...

Cet attentat m'a profondément marqué mais tout n'est pas noir pour autant. Cette émotion va se transformer, les gens vont se rassembler. Je n'aurai jamais monté tous ces projets si rien avait eu lieu. Il n'y aurait pas eu tant d'actes de solidarités. Je vous donne rendez vous pour la prochaine marche.

Certains objecteront que c'est peut être faire le jeu des terroristes que d'en parler autant. Qu'ils seraient heureux de voir que cet évènement odieux, cette folie nous a autant marquée. Et pourtant on en a besoin. Il faut montrer qu'on ne se laisse pas aller à la peur...

Tous ensemble contre la barbarie, l'extrémisme, l'intégrisme. Quel qu'ils soient, d'où qu'ils viennent.
Ils ont voulu nous briser, nous effrayer, nous faire croire qu'on est plus en sécurité. A plusieurs reprises. Ils ne réussiront qu'à nous rassembler, nous ressouder, nous lier.
Fier d'être Français, fier de mon pays, j'aime la France.
Tous solidaires avec Paris...
‪#‎prayforparis‬



Ils ont voulu nous mettre un genou à terre. Mais pas 2. On se relèvera toujours ! Imperméable à ce débordement de sauvagerie macabre. Une vague, un torrent se forme en réponse et les innondera. Quant a moi, je m'engage !!!

PRAY ACT FOR PARIS

J'ai remis dans l'articles quelques messages que j'avais pu poster sur les réseaux sociaux...

Pour un raisonnement plus construit je vous invite à aller lire ma réponse à un des commentaires sur cette page.
n'hésitez pas à donner votre avis, moi je pense que c'était important de s'être engagé, exprimé et je l'explique en réponse à ce commentaire...

souffrance épreuve persévérance résistance

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.