Sur le ring

  • Doc Junior : « C’est la première année qui est la plus dure » Qui c’est qui a dit ça que je lui dise 2 mots ? Allez qu’il vienne !
     

  •  
  • Doc Junior : Bah alors personne pour répondre, on se dégonfle ?
     
  • Inconnu : Si moi ! Franchement Doc Junior, tu abuses un peu, certes la P1 c’est un mauvais moment  à passer mais après vous êtes assurés de devenir médecin. Et exagérez pas, tout le monde le sait que c’est la touchette après. Surtout en P2 où on n’en branle pas une !
     
  • Doc Junior : Euh… Comment dire ? Désolé de te décevoir mais c’est pas du tout le cas. Et même en P2 faut pas croire qu’on ne fiche rien. La P2, c’est la paces (P1) + la vie sociale, les soirées, le sport ! Les cours sont aussi dûrs qu’en P1, les QCM ne sont pas moins simples… Et il faut travailler sérieusement pour passer à l’année suivante. Arrêtez de dire que c’est si facile la P2. La seule différence c’est qu’on a réussi notre paces et qu’on sait bosser. Mais quelqu’un d’autre ne pourrai pas tenir le rythme.
     
  • Inconnu : Mouais mouais, tu ne vas pas me faire croire que c’est le bagne tout de même ! Et puis stop avec cette arrogance du « on sait travailler nous », vous n’êtes même pas des bébés docteurs !
     
  • Doc Junior : Bien sûr que non, on fait des soirées, du sport (tennis, foot et footing pour ma part), on change radicalement d’ambiance. La vie est complètement différente. N’oubliez juste pas qu’il est juste impossible de rester trankilou sans rien faire ! Et moi c’est encore pire, j’avance sur un chemin sachant que je risque de tomber dans un piège d’ici 1 ou 2 mois !
     
  • Inconnu : Va y explique ! Je suis sûr que tu te plains beaucoup et que tu fais ta tapette en fait !

 

  • Doc Junior : Ah tu veux en discuter hein, tu la veux la liste de mes activités ? Je te préviens, ces quelques mots vont t’assommer aussi surement que les coups d’un boxeur ! Va y encaisse si tu le peux !

 

  1. Je bosse pour le tuto
  1. D’ici 10 jours, il y aura les séances d’exercices. Autrement dit je vais passer des heures et des heures à les corriger en amphi devant des centaines de personnes réparties en petits groupe. Et n’oubliez pas qu’il a fallu les préparer ces séances (hé oui y’en a plusieurs en plus). Juste 2 jours de boulots de 8h à minuit ! Plus la mise en page + la relecture. Tranquille !
     
  2. Le prof d’optique a changé. Du coup je dois assister à tous les cours + faire des qcm de cours bonus. Hé oui avant le cours d’optique (3 en fait) n’était qu’une simple démonstration de formules. Et pour 15 malheureux QCM j’y ai passé 4H. 4H pour faire 15 malheureux p**** de qcm ! Désolé mais j’en ai eu un peu marre. Surtout que l’optique, je l’avais justement choisi pour ne pas faire de qcm bonus et que le prof ne devait pas changer. Pfff.  

    Et j’ai encore 2 cours à faire en bonus (et à y assister). Puis recorriger en fonction des remarques du prof. Je crois que je suis trop sérieux. Mais quand je fais un truc, je le fais bien. Je veux être fier de mon travail.(Comme ce blog en fait ^^ allez, jetons nous des fleurs, vous ne m’en voulez pas j’espère ? Et si vous êtes d’accord (ou pas) , allez donner votre avis sur ce sondage ! )
    Maintenant le nouveau prof pourra poser des questions sur son cours…

     
  3. Faire les colles + le concours blanc : Une colle = 1 à 2 jours du lever au coucher de travail. Et oui on ne s’en rend pas compte en paces mais maintenant, je dis bravo à tous les tuteurs !
     
  4. Relire mes colles avec des potes, le concours blanc. Le tout pour éviter de faire des erratas. Et je vous jure que ça en prends du temps (des matinées et des matinées)
     
  5. Envoyer mes colles au prof puis les modifier en fonction de ses remarques. Bah oui, j’y avais pas passé assez de temps, je m’ennuierai sinon (ironie)
     
  6. Remettre en page les colles. Un petit espace par ci, une police inadaptée par-là, du gras à mettre, changer la taille de police, mettre des fractions etc etc (je pourrai continuer pendant une éternité). Et oui, au tuto on fait de la qualité et toute la mise en page est très encadrée et uniformisée. Alors si on le fait de travers (youhou c’est moi !) on se fait vite rappeler à l’ordre
     
  7. Surveiller les colles pendant des heures. Distribuer les sujets et les corrections, veiller à ce que tout se passe pour le mieux.
     
  8. Puis une fois la colle passé, animer les séances de correction orale sur l’horaire du midi (3 corrections en fait). Alors vous m’imaginez en chauffeur de salle ? Ici Doc Junior, alors quel sera le paces capable de me donner la réponse à la question 1 ? Le gagnant aura un prix ! Le passage en P2 !!!
     
  9. Répondre aux emails de paces en détresse sur la boîte mail de l’UE3
     
  10. Aller présenter le tuto et la paces dans mon ancien lycée (donc prendre contact avec, faire les démarches nécessaires, préparer un diapo et des choses à dire…)
     
  11. Corriger le concours de l’année dernière pour les P1
     
  12. Et milles et une nuits autres tâches comme tenir des permanences, la logistique du tuto etc etc…

Et tout ça bénévolement (ou presque). Sans aucune reconnaissance de la faculté alors que dans d’autres facs, les tuteurs ont le droit à des points (ects) « gratuits » pour les masters ! Mais nous ? Nada, niet NOTHING ! Bon bref, je le fais parce que mon cœur est d’or (oui j’aime m’auto congratuler) et mon âme pure. Plus sérieusement je suis heureux d’aider les P1 car je sais à quel point c’est dur la paces. Mais qu’est-ce que c’est prenant…

Ding ding ding : fin du premier ring ! Victoire par KO ! Oh non attendez il se relève ! On va en remettre une couche alors…

  1. Passer mon code de la route (plus le temps de m’entraîner)
     
  2. Avoir une vie sociale à nouveau (on y a le droit quand même non ?) : hé préparer les déguisements pour les soirées, les befores et tout bah oui c’est du temps !
     
  3. Eviter de redevenir une larve atrophiée comme en paces = refaire du sport. Et aussi aux évènements sportifs, tournois inter-fac, inter-promo etc..
     
  4. Aller en cours et travailler. Et c’est pas si simple croyez-moi !
     
  5. Les formalités de la vie de tous les jours (prendre rdv chez le dentiste, les courses, les visites à l’assurance, à la banque etc…)
     
  6. Faire mon boulot de délégué. C’est-à-dire recevoir des questions de tout le monde. Un petit souci ? Et hop Doc Junior est là pour filer un coup de main !
     
  7. Planifier et organiser : par exemple, on aura des vidéos QCM et si on veut que les futurs P2 aient des annales pour s’entrainer, il faut bien que j’attribue à chaque P2 des items à retenir puis à m’envoyer !
     
  8. D’ici peu les cours de master vont débuter ! Et ça de plus à faire… Comme si j’étais pas débordé… Le master c’est une sorte de nébuleuse sombre et alambiquées qu’on doit faire sans trop savoir pourquoi. On nous dit que c’est pour éviter en 6ème année de prendre une option supplémentaire. Il parait aussi que ça permettra de pouvoir bosser à l’hôpital plus tard (à condition de faire un second master). Alors oui, j’ai fait comme tout le monde et je me suis inscrit à des cours de biochimie. Je vais devoir apprendre plein de noms d’enzymes compliquées et j’en bave d’envie !
     
  9. Les exams qui arrivent ! La sémiologie dans un mois et la CBH mi-décembre (alors que début décembre, y’a le concours blanc des paces et tout le boulot qui en découle). Et la CBH surtout c’est un énorme morceau !!! Un poids, une masse, une falaise ! Prête à s‘écrouler sur moi et m’écraser. M’ensevelir sous les décombres du temps… Dire que je n’ai même pas commencé à apprendre le moindre cours (pas le temps)… Par exemple cette semaine je n’ai fait que bosser pour le tutorat ! Argh…
    Tic-tac tic-tac tic-tac…

     
  10. Et aussi tous les TP qui arrivent sournoisement dans notre dos. Des heures et des heures de travaux pratiques à la fac ! Et encore du temps qui s’écoule…
    L’horloge tourne, le sablier se vide. Le temps s’écroule. Pourvu qu’il ne me vienne pas à manquer. Et dire qu’en paces j’aurai voulu pouvoir travailler 36H sur 24 ! Et bien c’est toujours vrai en P2 !

     
  11. Et comme si ça ne suffisait pas, je suis devant le match des all black qui laminent la France 62-13 pour l’instant. Youhou !!! Le massacre du siècle. La torture devant la télé. 
     
  12. Et on peut aussi ajouter ce blog à tenir mais bon ça c'est un plaisir :)

Et BIM !!! KO, knock out ! Oui mais c’est moi qui suis au tapis au final…
Quoi qu’en parler déjà ça fait du bien, ça baume le cœur. Comme je te comprends The Carabin, ça fait tellement du bien « de mettre des mots sur son ressenti et de faire partager aux autres son expérience singulière »

Inconnu : Ah oui quand même. Mais si c’est ça pour toi en P2, qu’est-ce que ça va être plus tard…

Doc Junior : Je me demande aussi… Surtout que j’ai pas l’intention de sacrifier ma vie sociale pour travailler en continu comme certains. Puis finalement avec un peu plus de recul je suis pas non plus la tête sous l’eau (enfin pas encore) et je pense pouvoir réussir à gérer tout ça ! Mais pour revenir sur le sujet de départ, n’oublions pas qu’en médecine, il y a l’ECN en 6ème année.

ECN ? Késako ?! Et bien c’est un 2ème concours, un des rares en France où le principe est d’avoir réussis un premier concours pour s’y inscrire. Un peu comme faire des hunger-games entre les vainqueurs. 100 fois plus violents. 200 fois plus stressants. 1000 fois plus fatiguant. Mais j’en reparlerai plus en détail dans un prochain article (un jour). Et on s’étonne que la médecine soit déshumanisée. La faute à quoi ?  A qui ? On se le demande… Donc non, la PREMIERE ANNEE N’EST PAS LA PLUS FACILE mais certainement PAS LA PLUS DIFFICILE !

C’est juste la porte d’entrée dans des études infernales. Enfer permettant d’accéder à un métier divin. Dont je rêve depuis mon enfance. Que je veux pratiquer avec humanité, maîtrise mais aussi empathie. Je veux faire de la Médecine avec un grand M. Majuscule. Avec toutes ses lettres de noblesses. Je ne suis que sur le début du chemin, un chemin compliqué à risque d’embuscades, de pièges et d’embûches. Mais je me battrai, oh que oui, je ne lâcherai rien ! Pas une miette. Rien ! Médecine et moi à nous 2 ! Tu n’arriveras pas à me déshumaniser ou à me démoraliser.

Et en fait ce n’est rien ! Ce sera bien pire dans quelques années avec des centaines de bouquins à ingurgiter. Des milliers de pages à lire et connaître. Une infinité de connaissances à retenir. Alors non, la P2 c’est facile. Mais facile par rapport à quoi aussi ? Par rapport à la P1 ? Oui ! Par rapport à l’externat ou l’internat ? Oui ! Par rapport à la quantité de travail à fournir et d’activités qu’on a ? Non surement pas ! Rien ne tombe du ciel, il faut se battre et avancer pour obtenir ce que l’on veut !

Et encore je vois plein d’externes qui nous disent de profiter en nous montrant les tonnes de papiers qu’ils doivent apprendre. En fait oui, ça va encore la P2 !!!

Je reviens sur ring. Le combat peut reprendre. Je suis prêt ! P2 à nous deux !!! 

562993 491996787480258 1336570487 n

 

Billet écrit il y a une dizaine de jours (les séances d'exos c'est dès demain). Vous inquiétez pas ça va beaucoup mieux et justement lundi prochain j'essayerai de relativiser ce petit coup de gueule. Mais son message 1er reste vrai, il faut quand même travailler sérieusement en 2ème année bien que ce soit bien plus simple qu'en P1 ou en externat :)

A Lundi prochain !

Doc Junior

difficultés travail persévérance obstacles études épreuve P2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (8)

docjunior
Merci ;)
Faut vraiment que j'accélère le rythme pour être prêt en CBH !
Embryon médical
  • 2. Embryon médical (site web) | 02/12/2015
Accroche toi ! Perso j'ai été élue à ma fac à la corpo et RM chimie G, pas de la tarte non plus mais ça se gère... Au bout d'un moment t'es "vivement la D1"
Et puis la D1 arrive avec 18 partiels dans l'année et les stages en plus et tu te dis "P2 reviens !!"
Mais au final, on aime tellement ce qu'on fait qu'on voit pas le temps passer
Bon courage pour la CBH :)
docjunior
Merci cher confrère de P2 ^^
Oui bien sûr j'essaye de garder du temps pour moi (t'inquiete pas que je profite des soirées hein) et tenir ce blog est un plaisir donc pas de soucis de ce côté là ;)
Mais c'est vrai que le tuto me prends un temps de dingue. Après si je le fait c'est (un peu ) pour la même raison que je fais ces études. Aider les autres fera partie de mon (notre) quotidien.
Et merci pour ces petits compliments qui me vont droit au coeur :)
A bientôt !
Juju
  • 4. Juju | 25/11/2015
J’apprécie beaucoup ton blog, qui est très agréable à lire !
Je suis également en P2 ;) Mais n’étant pas tutrice je ne peux qu’imaginer le travail que cela représente. J’espère que tu trouvera le temps de continuer ce blog :) Bon courage pour tes examens ! N’oublie quand même pas de garder du temps pour toi et pour profiter à fond de cette année !
docjunior
Bon courage alors et d'ailleurs j'avais prévu de parler de toi dans mon prochain article !
J'espère que tout se passe bien pour toi et je te je te dis merde pour ton exam !
Et vu tes talents d'écriture j'ai hâte de lire tes prochains billets et d'avoir de tes nouvelles par rapport au pluripass (quand tu auras du temps pour écrire bien sûr après l'exam ou à noël au pire ^^ )
A bientôt !
PatientPsychiatre
  • 6. PatientPsychiatre (site web) | 12/11/2015
Je profite de ne pas réussir à travailler (superbement agréable, terriblement stressant, et tellement rassurant lorsque l'examen se situe à, disons, 4 jours à tout péter) pour jeter un coup d'oeil plus dans le détail sur ton blog.
Bon, outre le fait que je n'ai pas pris le temps de lire autre chose que ce billet-ci (il va falloir que je bosse quand même) je trouve ça sympa comme tout. Effectivement, la P2, j'avais cru comprendre qu'en terme de travail c'était quelque chose aussi. Mais c'est tellement plus rassurant de se dire qu'il suffit de passer l'enfer PACESsien pour devenir médecin sans plus avoir à lever le petit doigt. C'est la seule raison qui puisse nous faire avancer. Comment est-ce que ça pourrait être pire ?
Enfin, ce qui me rassure, c'est qu'en dehors du travail purement universitaire, tu sembles avoir du temps à consacrer au tutorat (ce dont je rêve plus ou moins, étant donné que c'est un travail optionnel, autrement dit qu'on a décidé de faire ce qui est strictement inenvisageable en P1).
Je te souhaite bon courage, et je vais essayer de retourner à ma biochimie. Je viendrai visiter ici plus souvent, dans mes moments d'absence de productivité !
docjunior
Merci :)
Hé bien pour les futurs articles, ce sera une petite mise au point par rapport à ce dernier billet lundi prochain. Puis la semaine suivante la suite et fin de mon premier jour en stage infirmier. Et je vous prépare aussi de jolis billets sur les études de médecine, le syndrome post P1 et bien d'autres sujets encore !
Nina ATTE
Je suis d'accord avec toi. Il faut se battre pour atteindre ses objectifs. En tout cas, je te souhaite bon courage.
C'est toujours un plaisir de te lire. J'ai hâte de lire tes futurs articles.

Ajouter un commentaire

×