Stage de cardiologie #2

  • Par docjunior
  • Le 16/01/2020
  • Commentaires (2)

Et c'est parti pour une nouvelle journée en hospit trad suivi d'une garde.

Rien de notable à signaler, la visite le matin entrecoupée de missions comme prendre des rdv pour des patients, faire des bons de transports, vérifier des ordonnances (les infirmières ont dit que je travaillais bien *roule des mécaniques*).

L'après midi pas particulièrement passionante au début à faire une demande de bon interservice de consultation endocrino pour le bilan d'une hyperthyroidie puis un test d'hypotention orthostathique.

En gros prendre la tension allongé après 30 minutes de décubitus minimum, puis debout à 0 ; 1 ; 3 et 5 minutes, si la pression arterielle chute de 20 en systolique ou 10 en diastolique (le 1er chiffre c'est la systole quand le coeur expulse le sang et le 27me qui apparait sur la machine c'est le diastole quand le coeur se remplit), cela veut dire que le patient fait des hypotensions en se mettant debout et le test est positif.

Dans ce cas, boire, mettre des bas de contention et ne pas se lever trop vite sera la solution. Je ne vous embete pas plus avec les mécanismes qui causent tout ça, disont simplement qu'allongé le retour du sang vers le coeur se fait plus facilement, pas besoin de lutter contre la pression alors que debout c'est plus dur et ça fait un peu comme si on avait moins de sang ce qui fait baisser les pressions et augmente le poul, voilà pour le très grosso modo ^^.

Ensuite encore plus ennuyant, je fabrique des fiches d'antécédent pour la moitié des patients du service, je regarde leur dossier, lis les comptes rendu pour trouver tout ça et enfin je vais les voir pour faire le point. Bon au moins ça aidera pour les prochaines hospitalisations d'avoir le dossier complet.

Puis je vais au secteur 2 car une des entrées est une endocardite et donc je viens jeter un oeil au dossier. Je termine la journée en suivant l'interne qui fait les éhographies ce jour ci mais je n'aurai pas l'occasion d'en faire. Par contre on découvre un épenchement péricardique, un thrombus intra oreillette droite et un thrombus intra ventricule gauche. Pour le thrombus intra VG c'est le 3ème en 10 J alors que c'est sensé être ultra rare ! Et surtout hyper grave si non pris en chatge avec des anticoagulants pour dissoudre le caillot et éviter qu'il se fragmente et vienne boucher les coronaires, l'aorte, le cerveau et tout autre organe puisque tant qu'il reste dans le ventricule gauche ça va mais après il peut être envoyé n'importe où et c'est plutôt très dangereux !

Je reste dans la salle des internes bosser un peu un chapitre de cardio sur les dyslipidémie, je passe à la cafet acheter à manger et boire un café et go la garde.

Rien de passionnant, beaucoup de monde qui vient pour rien, lumbago qui aurait pu être vu chez le généraliste de garde ou le médecin traitant, sinusite allergique, entorses etc etc et en plus des gens pénibles qui se plaignent de l'attente et te mettent la pression pour que tu accélères parce que oui ils ont pas que ça à faire et ils consomment les urgences omme un autre service.

Seul cas intéressant, une patiente a qui on a diagnostiqué une maladie auto immune, le syndrome de Goudjerot Sjrogen, qui doit avoir une bes glandes salivaires bientôt qui vient pour angine et otite séro muqueuse bilatérale et douloureuse, l'occasion pour moi de voir une image typique à l'otoscope et d'apprendre à m'en servir.

Ah et aussi un oncle vraiment pénible qui part avec son neveu qui s'est cogné fort sur la patella (rotule), a super mal, et n'a pas la patience d'attendre un peu qu'on regarde la radio qui est un peu suspecte, donc on appelle les radiologues qui disent qu'il n'y a rien puis on va voir les chefs pour confirmer avant de prescrire les antalgiques et une attelle pour l'ado qui souffre vraiment mais l'oncle est parti parce que c'était trop long entre temps.

Ah oui et aussi j'ai pu voir une suture d'ongle suite à un doigt coincé dans un portail après un coup de vent, j'ai pas osé le faire mais au final ça avait pas l'air si compliqué donc la prochaine fois si j'ai le feu vert de l'interne je pourrai suturer un ongle à moitié arraché sans soucis. Là j'avais juste préparé le matos, nettoyé et anesthésié.

Vous aurez le plaisir de savoir que je n'ai plus de problème pour mettre correctement les gants stériles haha moi qui galérait comme pas possible à mon stage infirmier et j'en avais fait tout un patacaisse ( bon ok ok ça s'écrit pataquès, j'ai massacré le patois du Sud *tire la langue à tous les lecteurs choqués par cette afreeeeuse erreur ^^) dans mes billets.

Je me couche à 4H pour me réveiller vers 8H30 et rentrer cez moi. Coiffeur à 11H, déjeuner puis dodo jusqu'à 19H30, j'avais prévu de bosser mais pour le coup mon corps a décidé que non donc pas le choix.

Et voilà !

 

stage cardiologie

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Emilie
  • 1. Emilie | 22/01/2020
Eh ça s'écrit pataquès, respecte mon patois du sud ok xD
J'aime beaucoup quand tu expliques un peu en plus de raconter ça donne du contexte ^^
docjunior
  • docjunior | 22/01/2020
Merci du retour, je vais essayer de vous faire vivre mon stage tout en expliquant le pourquoi du comment (en fait j'essaye d'expliquer de façon à ce que même une personne hors milieu médical puisse comprendre au moins en partie bien que ça soit pas toujours évident de simplifier ou traduire tout ce charabia médical de mots et notions compliquées ^^) Du coup prochain billet avec le résumé de 2J en USIC du matin au soir ! Puis la semaine pro j'ai posé mes vacances donc rien de palpitant à raconter et celle qui suivra sera sur le SSR cardio (soin de suite et réadaptation) et malheureusement j'aurai terminé ce stage bien trop court de 6 semaines seulement (j'y serai bien resté 8semaines mais on peut pas tout avoir, mon stage de 8semaines c'était la medG et j'ai conservé toutes mes notes avec de quoi écrire une très grosse série d'articles, toi qui a aimé mon 1er billet sur la medG tu verras dans le détail à quel point c'est passionnant en effet !)

Ajouter un commentaire