Soucis et tracas d'externe (stage de cardiologie #4)

  • Par docjunior
  • Le 22/01/2020
  • Commentaires (3)

Là on est le mardi de la semaine qui suit, je suis à l'USIC soins intensif de cardio et ma journée était à mort remplie (mais comme il est minuit trente et j'en peux plus je vous résumerai demain mes 3 premiers jours en usic) :

- en gros réveil à 7h,

- départ à 7H50,

- arrivée à 8H30 à l'hopital,

- visite à 9h et missions dans la matinée jusqu'à 13H,

- pause déjeuner,

- vers 14h je termine mes missions du jour

- 15h : je suis descendu voir 2/3 consultations

- puis suis remonté faire l'entrée à 17H (je la fais bien, enfin j'essaye et ça prend une bonne heure surtout qu'au début on est pas tout seul avec le patient y'a l'infirmière, l'aide soignante qui ont leurs papiers d'entrée aussi à faire de leur côté)

- puis à 18H contre visite et moi je finissais mon entrée

- A 18H30 un des internes me sauve et me dis de partir ouf pfiou sauvé ^^

Bon franchement finir à 18h30 ça faisait vraiment tard car après je rentre :

- 19h15 à 20H30, je fais 1H de sport (30 min de footing intensif en fractionné et 45 min de salle de sport pour le bas du corps en muscu),

- je mange jusqu'à 21H30 : ma famille me pose plein de questions sur mon stage, l'insuffisance cardiaque, les coro, les infarctus, le fonctionnement de la cardiologie, du service etc bref c'est fatiguant car même à table je peux pas souffler et je dois rester à parler de médecine alors que j'ai une journée dans les pates, mon sport et du travail à venir,

- je me mets au boulot vers 22h (et juste avant j'écris un petit mots pour râler dans mon blog car j'adooore ça ^^ #raleur professionnel), puis vers 23H15 je prépare un petit topo sur la pneumopathie sous cardarone qu'un des chefs qui faisait la visite m'a demandé de faire pendant l'aprèm (mais j'ai pas eu le temps bien sûr entre consult, missions et entrée donc je le fais le soir).

Puis à minuit je viens vous taper mon article de la journée et là il est minuit 40 et j'en peux plus, faudrait pas que ça recommence tout les jours aussi intensif et tard parce que je vais pas tenir haha ^^ Mais l'autre externe m'a expliqué comment elle s'y prenait pour faire ses missions, anticiper, et surtout terminer à une heure correcte vers 16h, 16H30 en ayant fait toutes ses missions.


Vous comprenez donc bien que pour le coup finir à 17H30 voir même 17H ou 16H30 ça change tout pour attaquer ma deuxième partie de journée plus sereinement et surtout réussir à me coucher à minuit tout en ayant bossé un maximum avant et pu faire un peu de sport.

Déjà le soucis c'est qu'on a des FFI des médecins étrangers qui sont Faisant Fonction d'Interne, en gros des médecins qui viennent se former chez nous en France mais en échange ils doivent bosser comme un interne et apprendre comme ça sur le tas c'est un peu un deal, je te forme et en échange tu fais tourner mes hopitaux.

Sauf qu'eux ne connaissent pas le système français, que les externes ont un ECN à passer (concours de fin de 6ème année décidant de la spé), du boulot à mort et que si on veut partir tôt c'est pas car on est fainéants et qu'on veut rien faire mais que derrière on doit bosser !!! D'ailleurs j'ai eu un petit déclic mais j'en reparle après dans un autre billet demain ou plus tard.

Breeef, je disais donc que je vais essayer de finir plus tôt tout en remplissant mon taff d'externe et pas me faire marcher sur les pieds à faire des entrées à pas d'heure, ou faire le boulot de l'interne à dicter ses comptes rendus et tout (et puis je sais pas faire ça et c'est un coup à rester jusqu'à 20h dans le service ça ^^). Bon consolation, l'entrée vers 17H15 était très intéressante et j'ai appris plein de trucs sur les blocs de branche et puis c'est en faisant des entrées qu'on apprend, qu'on voit des cas cliniques dans la vie réelle, des noms de médicaments, d'examens, leurs résultats, les prises en charge et tout, ça nous forme. Comme les internes qui se forment tout en faisant tourner le serrvice.


Entre l'interne et l'externe ya un peu un deal non dit : c'est tu m'aides pour la paperasse, les missions, tu me décharge un peu du boulot, tu fais des entrées et en échange moi je t'apprends des trucs et en même temps tu apprends par toi même en voyant plein de situations médicales de la vie réelle et pas justes des cas cliniques froids et sans âmes mais de vrais patients en chair et en os.

Sauf que là bon je veux pas finir trop tard non plus car je dois bosser et j'ai un peu le sentiment que si j'avais pu finir à 20H je serai parti à 20h. Pour la plupart des FFI si on leur explique ils ont un peu du mal à comprendre mais ça passe sauf que ce n'est pas le cas de tout le monde mais heureusement il y a aussi plusieurs internes français dont un qui a 18H30 m'a dit d'y aller (et il avait dit à 16H30 ok pour ma coexterne qui est passée en hospit traditionnelle) mais sans ça on m'avait pas dit de partir et faudra à l'avenir que j'essaye de moins me faire marcher sur les pieds. Dans l'idéal faudrait que les entrées arrivent tôt et sinon tant pis je les fais pas ou alors je les fais plus rapidement en 15 minutes (c'est possible aussi mais j'aime pas le travail baclé mais bon).

Faut que je trouve le bon équilibre entre faire le taff d'externe, apprendre des trucs, m'investir en stage mais d'un autre côté pas  l'extrême, pas sortir tous les soirs à pas d'heure, faire des choses qui ne sont pas de ma compétence parce qu'on veut me les faire faire pour gagner du temps ou autre, c'est un équilibre à trouver en fait.

Après bien sûr l'affectif joue aussi et comme je m'entend super bien avec des internes forcément j'ai envie de plus les aider, encore plus plus surtout qu'en échange ils m'apprennent plein de trucs et sont cool et si j'ai bien avancé le boulot pour eux dans la journée, ils n'ont pas de soucis à me laisser partir plus tôt (pas à 15h hein là c'est de l'abus mais entre 16H et 17H par exemple c'est bien, 17H30 de temps en temps si le survice est surchargé et qu'il faut mettre la main à la pâte mais pas après).

D'ailleurs dans notre contrat pédagogique c'est 17H30 max, donc après ça je suis en droit de partir bosser normalement.

Sauf que je vous ai déjà expliqué le petit soucis culturel selon la personne avec qui, son origine et s'il est compréhensif ou non et c'est pas toujours simple, comme je vous disais là pour le coup aujourd'hui si j'avais du sortir à 21H je serai sorti à 21H et heureusement qu'un interne m'a dit de filer à 18H30 ^^ (d'ailleurs nos internes je les adore ^^ ne l'ai je pas déjà dit ^^ ? ; et même les FFI du service sont sympa et nous apprennent des trucs bien que j'ai été moins souvent avec eux ^^)


Mais d'un autre côté je vous pas que vous pensiez que je critique untel ou untel ou que je suis qu'un paresseux qui veut finir tôt, non ! J'ai vraiment besoin de chaque minute surtout après 17H30 (qui est en théorie l'heure maximale, d'ailleurs ce midi j'ai glissé à table si possible éviter de finir à chaque fois à 18H30 et aucun interne français n'a rouspété donc de ce côté là tant que je bosse bien durant la journée je pense que c'est à peu près ok)

Juste à moi de savoir quand je peux partir et quand je dois rester, ou pas, quand m'investir et voir des consultations, faire des missions " bonus " entre guillemets. Disons que là pour ce soir même si j'ai fini tard au moins le bonus était vraiment intéressant mais à moi de faire en sorte que si je reste c'est pour une entrée qui vaille le coup et puisse m'apprendre des trucs et là j'en savais rien, c'était juste un coup de chance ^^

Et savoir m'adapter et trouver quand est ce que je dois être capable de dire stop, là je pars (travailler chez moi) car il n'y a plus de missions à faire et qu'il est déjà 16h30/17H, là je vais en consultation, ou voir des examens et si entre temps il y a de nouvelles missions passé une certaine heure (disons par exemple 16h pour une entrée vu que ça prend bien une heure, 16H30 pour des petites missions de broutilles mais en général tout a été fait le matin et en début d'aprem donc ce qui posera soucis c'est surtout les entrées tardives) c'est plus possible car je dois rentrer travailler.

Et à moi de choisir si je reste, c'est pour une raison, voir des consultations, des examens, une entrée ultra passionnante et je suis motivé tant pis si elle arrive à 17H, apprendre à faire des échos, ce genre de truc, (ou bien, exceptionnellement, parce que c'est n'importe quoi aujourdh'ui et que mon interne est sympa et que je veux pas le laisser dans la m***** tout gérer tout seul)

En gros on va dire que y'a un horaire boulot stage ou je fais le taff d'externe puis à partir d'une certaine heure je dois en échange de ce boulot accomplis (parce que bon je suis pas payé ou presque pour tout ça moi ^^ 200 euros par mois à bac +5 alors que je travaille pour de vrai quand même dans le service), je dois pouvoir me former :
- soit grâce aux internes s'ils veulent m'apprendre des trucs (après ça ça se fait aussi au fil de la journée, c'est la formation continu, si j'ai une question je la pose et j'apprends),
- soit grâce à assister à des consultations
- des épreuves d'effort
- des échographies cardiaques (oesophagiennes ou trans thoracique)
- des coronarographies
- des ablations de trouble du rythme
- des poses de Pacemaker,
- de défibrillateur etc

Ou soit en rentrant bosser.

Et là dedans trouver le bon équilibre entre se rendre utile, apprendre, mais pas devenir corvéable à faire des missions pas de mon niveau ou dans mes fonctions (genre faire systématiquement les prescriptions, faire les CRH, faire des entrées à pas d'heure ^^) ce qui ne veut pas non plus dire que ponctuellement si je veux aider mon interne, ou apprendre parce que ça m'intéresse je vais pas ne pas les faire. Mais ponctuellement. pas systématiquement.

D'ailleurs pour ce qui est de poser des questions aux internes, ça implique d'être motivé, concentré en stage suivre ce qu'il se passe et pas juste faire son légume rabougris automatique qui fait ses missions et basta mais vraiment comprendre, s'intéresser (et ça fatigue intellectuellement tout ça, c'est pour ça surtout que le soir reparler médecine, expliquer des trucs à la famille ou se remettre à bosser ses cours, surtout si on est resté tard en stage, je vous raconte pas la volonté et l'effort mental que ça demande)

Et surtout il faut trouver le bon moment pour poser sa question. Est ce que là ça va maintenant (et puis demander au tac au tac dans le contexte c'est mieux) ou est ce que là c'est trop le rush donc je le note dans un coin de mon carnet et j'y reviendrai quand ça sera plus calme. De même à la visite avec les chefs c'est l'occasion de montrer qu'on est intéressé et d'apprendre grâce aux médecins.


Enfin bref voilà voilà vous savez tout de mes problèmes d'externe et sur ce 1h40 du matin il est grand temps de dormir (et objectif ne plus se coucher après minuit pour les autres jours car la dette de sommeil je sais que je vais la payer tôt ou tard et ça veut dire 1 ou 2 matinées de perdues pour bosser ou faire du sport mais j'avais trop à coeur de laisser sortir tout ça surtout après en avoir discuté avec ma co externe qui m'a énormement tuyauté (je la kiffe <3 enfin façon de parler bien sûr hein, n'allez rien vous imaginer rooh !)

Et puis surtout j'avais besoin de me remettre les idées au clair, parce bon vous savez ce blog c'est un peu mon régulateur de bord, écrire tout ça m'aide à y voir plus clair, m'organiser mentalement, prendre du recul et réfléchir.

Et en vrai si j'explique bien les choses je suis sûr que ça posera pas de soucis :

- tant que ma demande reste honnête et compréhensible,

- que ce n'est pas pour flemmarder mais pour travailler ou apprendre en stage, en consult, en examen (écho/coro etc)

- que je remplis ma part du boulot de façon efficace

Et puis à vrai dire je pense que tout le monde m'aime bien, enfin à ce que je sache je n'ai de soucis avec personne, pas même pour l'histoire de culture et système différent ça se passe bien, il va juste falloir être astucieux, bien présenter les choses, savoir dire non mais sans excès (par exemple vouloir partir à 15h à chaque fois là ça serait de l'abus, sauf si c'est ce qu'on appelle un stage planqué ^^), être efficace et bien remplir mes missions voire même essayer de les anticiper et tout se passera bien ^^

Et surtout je pense que j'étais un peu jaloux haha de ma co externe de voir qu'elle arrivait à partir tôt depuis le début du stage et pas moi mais grâce à ses explications <3 et ce billet ou j'ai pu trier les choses un peu je pense comprendre comment séparer les blancs des jaunes sans casser d'oeufs bien qu'on puisse dire que je marche sur des oeufs et ne briser les coquilles de personnes (euhh non je retire cette phrase, n'allez pas vous mettre à mal penser vous hein ^^)

cardiologie externe stage nolife

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Ju
  • 1. Ju | 01/06/2020
Hello ! J'espère que tout va bien pour toi et que cette période n'est pas trop compliqué. J'ai hâte de te lire de nouveau, j'espère que tu passeras nous donner des nouvelles. Mais avant tout, prends soin de toi.
Ju
Eloïse Dumas
  • 2. Eloïse Dumas | 21/03/2020
Salut, j'ai découvert il y a quelques mois ton blog et ta chaine Youtube. C'est vraiment génial ce que tu fais ! On voit que tu aimes ce que tu fais, que tu aimes aider les autres ! Je suis en PACES, c'est ma première année, et je t'écris pendant mes temps de pauses pour te dire que tes vidéos m'ont sauvé la vie au S1, je pense que je ne serais pas passé sans ça ^^.
J'espère que tout va bien pour toi, que tu est bien dans tes études, et continue ce que tu fais, c'est génial !.
Eloïse.
docjunior
  • docjunior | 26/06/2020
Merci Eloise :-)

Ajouter un commentaire