Quand les fils filent et s'enfilent

  • Par docjunior
  • Le 08/07/2016
  • Commentaires (2)

 

Quand les fils filent et s'enfilent

Les électrocardiogrammes (ECG)

 

 

Des noeuds. Encore des noeuds. Des tas et des tas de noeuds. Alambiqués et compliqués. Les fils se mèlent et s'emmèlent sans pouvoir être démélé. Et, impuissant, on assiste à cette gigantesque confusion croisée. Quand à moi je m'emmèle.... les pinceaux !!! Pris dans ce tourbillon de cables et d'électronique, une terrible tempête de capteurs multicolores qui file dans une pénible complication.  Attention risque exacerber de péter un cable ! Enfin un fil plutôt. A croire qu'ils en font exprès ceux là, incapable de filer doux !

Ai-je parlé des fils ? Il y a aussi ces satanées ventouses incapables de ventouser ! Et puis la machine qui m'en fait voir de toutes les couleurs (autant que le nombre de fils à vrai dire).

Et vive vive les gros (euuuuh pas de mauvaises pensées, on reprend). Et vive les ECG (ou pas) !!!

" Tout l'art d'un bon ECG consiste à ne pas s'emmeler dans les fils "  Un cardiologue d'une clinique

 

Mais au fait qu'est-ce qu'un electrocardiogramme ? A quoi ça sert ? Comment le pratique t-on ?

 

 

Non non ne partez pas je ne vais pas vous faire un cours de cardiologie compliqué ! Et oui l'ECG ça permet de détecter l'activité électrique du coeur, en somme de " l'écouter ". Il y a différentes ondes qui ont une durée caractéristique, une forme particulière et en fonction de celles-ci on peut voir si le coeur bat normalement ou pas, s'il y a une arythmie ou non, un problème au niveau des oreillettes qui reçoivent le sang ou des ventricules qui l'expulsent (oui là les blocs de branches, les blocs auriculo ventriculaires ou BAV pour faire savant, une hypertrophie ventriculaire), une nécrose à cause d'infarctus, si le rythme est sinusal ou non, l'axe du coeur, la fréquence cardiaque et plein d'autres choses passionantes * étoiles qui brillent dans les yeux *!

 

 

En fait il existent plusieurs dérivations (V1 ... V6, D1... D3, AVf etc...) et donc plusieurs lignes de tracé à regarder. Et rien n'est laissé au hasard pour interpreter ! Et oui faut, il faut regarder tel élément à tel endroit ! Il y a des règles spécifiques et précises ! Par exemple pour savoir si le rythme du coeur est sinusal (c'est bien) ou anormal (pas bien bouuuh) faut voir si l'onde p est positive en dérivation D1.

Chaque onde correspond à un évènement en particulier, justement l'onde p c'est la dépolarisation des oreillettes, le complexe QRS c'est pour les ventricules cette fois (et oui pas de jaloux hein !) ou l'onde T pour repolariser les ventricules (mais pas de repolarisation pour les oreillettes qui n'est pas détectée, bon du coup un peu de jalousie là ^^) !

Du coup on peut en déduire le problème selon le décalage de l'onde, sa durée (trop longue ou courte) et sa localisation ! Incroyable non. Mais pas facile à comprendre au départ et pour le non initié l'ECG se révèle un charabia plus qu'incompréhensible ! Un méli mélo de fils de courbes et de chiffres. Un incroyable tracé de l'incompréhension. Pire que du chinois quoi !

 

 

Et tout ça on l'apprend en P2 (enfin, la base de la base de la base basico basique basalement simple, bref la base de la base quoi !) dans nos cours de cardiologie (enfin ce n'est qu'une partie). Les pro de l'interpretation des ECG ce sont les cardiologues qui peuvent tout voir en un battement de coeur (quel finesse dans le jeu de mot n'est ce pas, oui pas la peine de baver d'admiration, je sais que vous êtes ébahis devant votre PC). Après plus de 9 ans d'études !!!

Autrement dit, un examen que je vais mettre 15 minutes à (mal) interpréter et surement passer à côté de plein de choses, lui le verra en un clin d’œil. Et non ce n'est pas que je suis aveugle mais qu'il faut encore beaucoup plus d'expérience, de cours et de pratique sur le sujet !
 

Par contre c'est très simple à réaliser !

 

 

Difficile à interpreter oui. Compliqué à réaliser non ! 

En tout il y a 10 electrodes : 4 sur les membres et 6 sur le corps (pré cordiales). Et là encore rien n'est laissé au hasard ! Tout va à une place pré définie. Le sang sur le pavé droit et le soleil dans la prairie ça ne vous dit rien ? Regardez l'image au niveau des poignets et des chevilles et vous comprendrez l'astuce mémotechnique !

Chaque couleur est à sa place et c'est pareil pour le corps. 2ème espace intercostal droit pour le rouge, puis gauche pour la jaune etc... Et le tout est relié à une machine qui nous indique si tout est bien branché, placé puis permettra d'imprimer l'examen qui devra être systématiquement identifié (en gros mettrele nom du patient dessus. Et faut faire attention, très attention on va pas donner le mauvais examen pour la mauvaise personne tout de même, les procédures et règles d'identité son très strictes pour tout examen qui doit être daté et identifié).

Et à votre avis, ces fichues électrodes on les relie avec quoi à la machine ? Hein, avec quoi !??? Et oui des fils !!! Des tas et des tas de fils, de partout partout partout (jamais 2 sans 3) !!! Et les emmeler, les mélanger est plus facile que de respirer ! D'ailleurs on ne doit pas respirer pendant l'examen ! Non peut être pas, je rigole mais le patient lui ne doit ni parler ni bouger. Bref se tenir tranquille ou sinon c'est au coin et faudra recommencer ! 

 

Mais pourquoi je vous parle de tout ça moi ?

 

 

Déjà parce qu'il s'agit d'un examen très courant et très pratiqué (indolore et sans effets secondaires et peu couteux donc on y va à gogooo) ! Au début en stage infirmier ou en stage de P2 on est ravi de le réaliser ! Tout ce qui touche à la médecine de près ou de loin est si passionant !

 

 

Puis à force on s'en lasse un peu, surtout que ça deviens pour les externes la corvée qu'on est ravi à lui refiler ! Et oui en soit, il s'agit juste de brancher des électrodes à une machine sans se tromper puis appuyer sur un bouton. Et surtout, surtout de ne pas emmeler les maudits fils !!! Enfin, bref rien de folichon médicalement parlant, le plus interessant restant l'interprétation des ECG (qu'on fait avec l'externe ou le médecin si celui-ci est bien disposé et en a le temps).

 

L'autre raison, la principale c'est que ça y est, j'ai fait le petit boulot que m'avait refilé un ami externe (j'en avais d'ailleurs parlé dans ce billet sur les relations entre carabins). Après une petite heure de formation quelques jours avant avec un autre ami lui aussi externe qui m'a montré le service et comment faire les ECG (c'est bien beau la théorie mais faut un minimum de pratique avant de se lancer, à vrai dire j'en avais déjà fait un peu en stage infirmier mais pas tout seul comme un grand). Et justement pour cet état d'esprit carabin, c'est celui que je remplaçais qui avait demandé à son amis de me former qui a immédiatement accepté (et il se trouvait qu'on se connaissait déjà).

Et j'ai donc passé mon Jeudi midi (enfin de 11H à 15H) à ECGtiser dans une clinique ! Tout en me permettant de gagner un peu d'argent de poche et de gagner en confiance dans la relation avec le patient (et oui quand on met une blouse blanche on est vraiment plus perçu de la même façon, faudra que j'en fasse un billet d'ailleurs), je me suis familiarisé avec la pratique de cet " art " ^^. Enfin, surtout que j'ai pas arrêter d'emmeler le bardas de fils, l'horreur et à force de me pencher, de me trainer d'un couloir à l'autre j'avoue je commençai à fatiguer un peu à la fin ^^ (enfin par rapport à tant d'autres choses, métiers ou même des gardes ça ne devait pas être grand chose hein).

 

Et puis il m'en est arrivé des péripéties sur cette matinée/midi/début d'après midi ! Déjà normalement, il y a environ 7/8 ECG à réaliser mais là j'en avait une bonne vingtaine (rien que ça, le triple oui, normalement j'aurai du y passer 2H grand max et ça aurait été réglé). Et puis la machine est tombée en panne avec une des dérivations qui ne marchait plus (donc bien sûr j'ai du tout reverifier au niveau des électrodes puis des branchements et même appeler une infirmière à la rescousse). Mais rien n'y faisait, la poisse ! Il a donc fallu que j'aille me dégotter un autre ECG et signaler que mon appareil avait décidé de bien m'embeter (pour rester poli) !

Sans compter le fait que je débutais et qu'au niveau des gestes j'étais surement un peu moins rapide et précis qu'un autre (encore une perte de temps). En plus il y avait des ECG qui n'étaient pas prévus et qu'on me rajoutait en me voyant passer dans le couloir ! Comme quoi le poste de manipulateur ECG n'est pas de tout repos ! Oh non !!!

 

 

Rajoutez à ça les patients partis au bloc, absents pour qui il fallait repasser plus tard, les dossiers à chercher pour y déposer l'examen (soigneusement daté et identifié). Vérifier que les bons patients étaient dans les bonnes chambres et ainsi de suite !

Alors forcément ça n'a pas raté !!! Je faisais les ECG avant le passage du cardiologue qui devait les interpreter. Heureusement l'ami que je remplaçais m'avait conseillé d'arriver tôt vers 11H au cas ou il y aurait beaucoup de travail sans quoi je serai venu pour 12H. Et du boulot (et des imprévus), il y en a largement eu ! Et je n'ai pas pu tout finir avant que le cardiologue passe. Alors me dire que je risquais de lui faire perdre son temps, j'en tremble, j'en frissone à nouveau à cette pensée (même si n'était pas tout à fait le cas non plus).
Et bien que ce dernier ait été fort aimable avec moi (en me donnant même un très bon conseil cf la citation plus haut ^^), ça m'a énormément stressé, moi le petit P2 que je suis (enfin était car je passe en D1 youpidouu) face au GRAND, IMMENSE, COLLOSAL, GIGANTISSIME cardiologue c'est juste ouawww, impressionant et .... stressant !!!

 

 

Je voulais aller encore plus vite, je m'emmelais un peu plus dans les fils (pour changer tiens), je transpirais (et il faisait assez chaud pour ne rien arranger), jusqu'à finir par me tromper de couleur pour un branchement à un moment (erreur vite corrigée mais tout de même) ! 

 

Autre chose de notable, j'ai croisé dans le service ambulatoire une P2 qui bossait en tant qu'AS (enfin Aide Soignante quoi), pareil un moyen de gagner un peu d'argent et de s'améliorer niveau aisance et relation car avec une blouse on peut être très à l'aise dans la vie, c'est entièrement différent !

En tout cas je suis plutôt fier, j'ai réussi à ne pas trop me perdre entre les services,secteurs et étages ! Médaille de l'orientation pour moi youpidou ;-)

 

Autre particularité de la clinique c'est qu'on utilise des ECG à pince (oui on aime bien pincer les patients mouhahaha) et ventouses ce qui comportes des avantages (réutilisable) et des inconvénients (ça colle moins bien) entre autres. Et en général dans les services en lieu et guise de ventouse, ce sont des petits patchs qu'on colle sur la peau (épilation intégrale garantie à l'enlèvement !), et les patients habitués aux ECG sont parfois surpris par ce système (moi aussi d'ailleurs au début, je n'avais jamais vu ça. Enfin bon il y a encore tellement de choses en médecine que je n'ai jamais vu hein ^^).

 

Et peut être que je récupererai ce petit boulot si mon ami externe décide d'arrêter (plus le temps au bout d'un moment). En tout cas prochain objectif, vous l'avez deviné, c'est de ne plus rien emmeler quand je ferai des ECG !

stage médecine cours

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

docjunior

Tu as toujours un avis sur tout et surtout il est toujours très réfléchi et intéressant. Vraiment à chaque fois que je publie un billet ou je me suis donné un peu plus de mal et que je vois un de tes commentaires je vais le lire avec grand plaisir toujours avec impatience. Et oui les cours et la vraie vie c'est le fossé théorie/pratique !

Petite-Cuillère
  • 2. Petite-Cuillère | 09/07/2016

Les articles où tu racontes donnent tellement envie d'y être ! C'est amusant d'ailleurs, parce que les quelques QCMs où l'on devait interpréter des ECGs me gonflaient. Mais sans doute est-ce différent quand tu es à côté du patient, que tu sais qu'il s'agit de son cœur à lui. La confrontation entre la théorie et la pratique.
ça a l'air quand même très technique et pratique tout de même ^^
Mais c'est fou que l'on puisse interpréter tant d'informations sur cet organe si précieux qu'est le coeur à partir d'un simple document. Je ne sais pas comment a été inventé l'ECG mais, c'est une superbe invention !

Ajouter un commentaire

×