La chute

  • Par docjunior
  • Le 29/04/2018
  • Commentaires (0)

L'équilibre c'est précaire. 

L'équilibre c'est important.

L'équilibre c'est essentiel.

L'équilibre c'est fragile.

L'équilibre c'est la stabilité.

Dans la vie tout est équilibre.

On recherche l'équilibre dans la vie.

Un métier, une stabilité financière, émotionnelle, personnelle, et que sais-je encore ?


Bref, comme je disais, dans la vie tout est équilibre et l'équilibre est un tout.

 

Tout.

 

Absolument tout.

Pas d'exception.

Que ce soit les atomes, les réactions chimiques, les phénomènes physiques, la nature aime l'équilibre. 


L'équilibre, l'ordre, la stabilité.

 

Alors que se passe t-il quand cet équilibre est rompu ? 

On se casse la figure. C'est tout. C'est pas compliqué.

 

L'équilibre c'est précaire.

L'équilibre c'est fragile.

Il suffit d'un souffle du vent, d'une branche sur ta route, d'une poussée dans le dos pour le perdre.

Et alors qu'est-ce passe à ce moment là ?

 

On tombe, on trébuche, on glisse, on chute.

Imaginez vous seul sur une mer de nuage au sommet d'une montagne, un pied dans le vide et un autre dans le vide. 
Et là on vous pousse.
C'est la perte d'équilibre.
La masse de votre corps hésite.
Tombera ?
Tombera pas ?

Finalement les lois de la gravité décident pour vous. Vous vacillez et petit à petit vous basculez. 

Vous avez beau tenter de vous raccrocher, le vide vous attire comme un aimant et vous êtes piégés.

Et là vous tombez.

Au début ça va, on va pas trop vite.

Puis on prend de la vitesse. 

On accélère.
Puis on accelère encore. Et encore. Et encore. Et encore.


Le vent vous fouette le visage. Il n'y a plus rien qui vous retiens vous êtes dans le vide et vous tombez. En fait c'est inexorable.

Vous êtes passés sous la couche de nuage et ça s'est obscurcit. On ne voit plus le soleil.


Entre temps vous avez encore pris de la vitesse. Vous êtes un bolide à présent. Une météorite humaine qui a pris feu de l'intérieur. Les frottements de l'air sont durs à supporter. Et on se laisse aller, on ferme les yeux. A quoi bon lutter contre l'impossible ?

Vous voyez le sol à présent. Il se rapproche maintenant. De plus en plus. Mayday Mayday ! 

Mais ça sert à rien vous n'êtes pas un appareil radio. Ni un oiseau, vous ne volez pas. Vous n'avez pas de parachute.

Alors vous continuez à regarder le sol se rapprocher.

Et d'un coup, c'est le crash. C'est brutal. Tout explose. Vous aussi.

Et dire qu'au départ, il avait suffit d'un souffle, une tape dans le dos, un croche pied en traitre. 

Pas grand chose, mais ça a prit de la vitesse. C'était inexorable. 

Maintenant c'est noir. Tout est noir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire