Vivre

Des fois, on se dit qu’on s’est engagé dans quelque chose d’immense, d’énorme, de beau, de difficile mais surtout d’incroyable, d’un choix qu’on a fait au sortir du lycée, jeune pousse fraiche qu’on était alors qui nous marquera pour toujours, tuteur de notre vie éphémère à l’échelle humaine, si rapide et si courte, si longue et si passionnante, faite d’expériences enrichissantes, de rencontres

Et d’autres fois, on n’y pense plus, on veut juste profiter de la vie, tant qu’on le peut encore, de sa jeunesse, de sa relative insouciance, juste profiter des soirées agréables, d’être avec ses amis sans penser au lendemain, ni au surlendemain, prendre tout ce qui vient, l’attraper, s’en nourrir, s’oxygéner de ce plaisir insouciant.

Surtout qu’on sait ce qui nous attend, parfois, une vie, des obstacles sur le chemin, des étapes à franchir, des paliers à grimper, des situations difficiles, d’autres plus heureuse, mais au diable le futur, vivons pleinement l’instant présent, profitons de la vie !

Ou bien on repense à son passé, à sa jeunesse, que dis-je ? Nous sommes toujours jeune, mais on grandit, on vieillit, on murit, on fait des erreurs, des grosses erreurs, on fait ses conneries, explicables aussi bien qu’inexpliquées, à tort, ou à raison, on s’excuse et on repart, on va et on vie(nt), on réussit ou on échoue.

Le temps passe, jeunesse trépasse, l’insouciance s’envole et on décolle vers la vie, vers le monde, entrée progressivement brutale à l’âge adulte, on travaille pour gagner de quoi payer son logement, son manger, ses soirées arrosées, on apprend de ses erreurs et on comprend, on va de l’avant. On vie, tout simplement.

Et on grandit. C’est beau la vie, ne trouvez vous pas ?

vie vivre optimiste

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !