Réagir face aux classements et aux colles

  • Par docjunior
  • Le 14/10/2017
  • Commentaires (0)

Explications complémentaire à la vidéo : " COMMENT RÉAGIR A VOS CLASSEMENTS ET NOTES EN PACES ? "


Si tu as de bons classements essaye de continuer ainsi et poursuis tes efforts tout en essayant de t'améliorer car ceux qui sont derrière peuvent toujours revenir très rapidement. Donc attention à ne pas s'endormir sur ses lauriers !

Si tu es moins bien classé, pas de panique, ce n'est qu'une photo à l'instant T et ta note ne seras pas la même qu'au concours car tu vas t'améliorer et pour cela il faut apprendre de ses erreurs et savoir se remettre en question. Cherche ce qui ne va pas. Le retard ? La manière d'apprendre tes cours ? Le manque d'entrainement ? (etc...) Et essaye de le corriger !

 

Je conseille aussi de noter toutes les fautes que vous avez pu faire pour les reporter dans vos cours (s'ils ne sont pas encore imprimés. C'était pour cela que pour ma part, il m'arrivait d'attendre une semaine pour les imprimer histoire de passer la colle) ou d'y ajouter des annotations. Autre possibilité, se faire des fiches d'erreur, de piège de QCM par matière.

Si vous êtes doublant, bien sûr il vous faudra viser plus haut, avoir de meilleurs classements que l'an passé et ne pas oublier que les primants vont surement grappiller des places sur vous donc restez toujours vigilant.

Pour les primants,, même avec des classement moyens ne vous affolez pas ! Il vous reste encore du temps pour revoir les cours et arriver au top le jour J, souvent la colle arrive très vite après le cours ce qui vous a laissé peu de temps pour vous l'approprier et cela favorise les doublants. 

Mais avec les semaines de révision et le temps, ce décalage est peu à peu compensé d'où le fait que les écarts se ressèrent. De plus les colles portent le plus souvent uniquement sur les derniers cours. Avoir une mémoire à court terme c'est bien mais à long terme, c'est mieux. Certains de vos concurrents peuvent très bien être très bon juste après le cours mais avoir plus de mal par rapport à l'accumulation sur le long terme. Le plus important est d'être régulier
Beaucoup de monde fait l'erreur de bachoter les cours correspondant aux colles juste avant de la faire pour avoir de meilleurs classement mais au final c'est plus une perte de temps alors que vous qui serez dans votre rythme et réguliers arriverez tranquillement mais surement sur la ligne d'arrivée comme la tortue face au lièvre.
(enfin pas trop tortue non plus hein)

 

Ne vous comparez pas trop aux autres. Le plus important est de voir comment vous progressez. Sur les cours et au fil de l'année. Refaites après un certain temps des QCM sur les même cours (par exemple quelques semaines après la colle 1, vous faites la colle 1 de l'année précédente, les QCM vont un peu changer mais porteront sur le même cours donc votre résultat sera comparable et normalement sera meilleur). 
Regardez aussi si vos notes s'améliorent au fil des colles ce qui est un indicateur de si votre manière d'apprendre le cours est bonne ou non et si vous êtes parvenu à corriger les erreurs de méthode.

Trop vouloir se comparer et trop se mettre la pression est au final destructeur. Il faut garder le bon stress qui vous pousse à vouloir faire de votre mieux, celui qui vous pousse et vous motive et dégager le mauvais stress qui vous fait vous sentir mal à cause d'un mauvais classement. N'hésitez surtout pas à en parler et demander aux tuteurs et autre des conseils ou de la consolation pour repartir de l'avant et ne vous laissez pas abattre. Surtout dans les premières colles ou il est absolument normal que les primants galèrent en découvrant le nouveau mode d'évaluation qu'est le QCM.

 

Enfin autour de vous, vous entendrez forcément des primants ou des doublants se vanter de leur classements, de leur facilité. D'une ce n'est pas toujours vrai et c'est autant pour se rassurer que pour vous démotiver qu'ils font ça (haha la colle était teeellement simple, t'as vu le piège à la 1B ? Ouais trop évident !) et comme je l'ai dit il faut surtout rester focalisé sur vous le classement n'étant qu'un indicateur parmi d'autres (quand à la note elle a en réalité peu d'importance. Si vous avez 7 mais que tout l monde a 5 au final, 7 est une très bonne note et inversement si vous avez 15 mais que tout le monde a un 17, votre 15 n'est qu'une note moyenne).

Vos mauvais classements doivent plutôt servir d'indicateur d'alerte signifiant qu'il y a des choses à changer plutôt que de démoralisation. Vos bons classements doivent vous encourager à poursuivre sans oublier que ceux qui ont eu une mauvaise note peuvent avec du travail et du temps compenser leurs lacunes et arriver au top le jour de concours puisqu'ils ont su apprendre de leur erreurs pour ne pas les répéter.

Ne soyez ni tristes, ni jaloux des autres, ni trop satisfait (toujours chercher à mieux faire), ni trop sûr de vous, ni en colère face à vos résultats. 
Ne vous démoralisez pas car ce n'est pas catastrophique si vous parvenez à changer le cap pour atteindre votre destination.
N'écoutez pas ceux qui se vantent de travailler 24H/24, ceux qui disent trouver la colle facile, ceux qui en correction donnent toutes les bonnes réponses et réfléchissez sur vous et sur comment vous améliorer.  
Surmontez vite la déception, profitez de la satisfaction sans vous y attarder et soyez critique sur les raisons qui vous ont conduit à ce résultat. Si vous voyez que vous foncez dans le mur, il ne sert à rien de continuer aveuglément, il faut chercher la cause et la rectifier au plus vite !

 

Enfin, n'oubliez JAMAIS que rien n'est joué jusqu'au tout dernier QCM de la toute dernière épreuve du concours !

 

Et voilàaaa (et oui parfois avoir un blog c'est bien pratique quand YouTube saoule à pas vouloir accepter les descriptions trop longues ^^)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire