Les cours de "Concept Biologique de l'Homme (CBH), d'Hémato/Immuno (H/I) et de nutrition

  • Par docjunior
  • Le 10/02/2016
  • Commentaires (3)

472807 415542978458973 1468059553 o 1

Vous avez toujours rêvé de savoir ce que l'on apprenait en P2 ? Le programme que doivent subir vos futurs médecin dans leur deuxième année. Ce billet à vocation didactique et non humoristique (pour une fois :-P, mais je tiens à annoncer la couleur d'entrée) est fait pour vous !

Commençons par la CBH, oui cette horrible matière que je vais devoir passer au rattrapage. En gros c'est de la physiologie et de l'histologie. Je vais essayer de simplifier mes explications car déjà ce billet est pas si drôle à écrire ni à lire donc bon...

On aura eu des TP d'histologie en train d'observer plein de tissus devant les microscope et des TP de bactériologie où l'on apprends à reconnaître les bactéries, préparer les lames et fixer la préparation etc..

En physiologie on étudie :

- la croissance et la puberté 

- l'organisation de la motricité : comment on déclenche le mouvement, qu'est ce qui se passe au niveau musculaire (bah on bouge quoi), les réflexes myo-tendineux, les nerfs etc etc

- la bactériologie : les différents types de virus, de bactéries et leur classement par familles

- la physiologie du tube digestif : les phases de la digestion, les enzymes, le rôle de chaque partie du Tube digestif, les mécanismes anti reflux etc etc

- la physiologie pancréatique :  comment il est vascularisé, qui amène quoi, le métabolisme des acides biliaires, de la bilirubine, l'innervation etc..

-la physiologie hépatique (foie) : les différentes sécretions par type d'aliment digéré (lipide, glucides, protides) et les cellules les sécrétant, ce qu'il se passe lors de la digestion, comment on fait pour sécréter tout ça, comment ça se passe et par où ça passe, qui digère quoi

- la douleur : par quels récepteurs ça passe, à quoi ça sert, les mécanismes d'amplification et de contrôle

- le rein : comment il filtre, de quoi il est composé et qui filtre quoi, l'aldostérone etc

- la physiologie de la reproduction : quels systèmes dans le corps activent l'érection, l'éjaculation, comment ça se passe, les mécanismes détaillés etc..

- la spermatogénèse et sa régulation (comment on fabrique les spermatozoïdes), la folliculogénèse (même chose mais chez la femme) et la maturation épidydimère des spermatozoïdes

- la physiologie du coeur (les phases cardiaque, le fonctionnement de la pompe, les systèmes d'activation, de vasodilatition etc), du poumon, l'équilibre acido basique et sa régulation et la physiologie du vieillissement

En histologie on apprend de l'histologie (waouh). C'est la constitution des tissus et des structures microscopique. Ainsi on a la joie d'étudier les différents épithéliums pour chaque partie du corps (et il y en a trop plein : cubique, pavimenteux, pluristratifié, cylindrique, prismatique, simple etc.. alors immaginez comme il est facile de se mélanger et d'apprendre pour oublier), chaque tissu, puis on voit les multiples couches cellulaires, l'organisation de ces couches, la fonction, les produits de sécretions, les glandes présentes, l'origine embryonnaire (ectoplaste, endoplaste, mesoplaste). On apprend aussi ce que l'on trouve dans chaque partie, quels types de fibres (conjonctif, élastique, réticuline etc..) et en quelle quantité. Bref c'est chiant au possible et on ne voit absolument pas l'utilité. Mais d'après les professeur, c'est à savoir et on a peut être pas encore la vision d'ensemble nécessaire pour le comprendre.

Et on fait ça pour de multiples éléments :

- la structure histologique de l'appareil circulatoire (coeur, veines, artères, capillaires qui sont chacuns organisés différemment, avec des couches des sous couches, des types différents etc etc je passe les détails)

- l'appareil respiratoire

- l'appareil urinaire avec les reins aussi

- les organes hématopoiétiques

- l'appareil digestif en entier (de la bouche à l'anus en passant par l'intestin, le foie, les voies biliaires)

- le cortex cérebelleux

- les organes des sens

- les glandes

les systèmes sympathiques et parasympathiques (et la liste de ce qu'ils activent ou inactivent --> facile de se mélanger les pinceaux)

Histoire de vous montrer à quel point c'est horrible à apprendre (et c'est un gros morceau de la CBH), petit copié collé d'un minuscule bout de mon cours :

II- Constitution générale de la paroi du tube digestif

          A- Les cinq couches de la paroi

La Muqueuse

  • Un épithélium de revêtement
    • Rôles :
      • Sécrétion
      • Absorption
  • Une lame basale
  • Un chorion (glandes toujours dans le chorion, sauf le duodénum) sécrète des produits dans la lumière du tube digestif.
    • Composition :
      • Fibres conjonctives peu nombreuses
      • Cellules fixes ou mobiles
      • Glandes

Parfois des nodules et des points lymphoïdes, ainsi que des manchons.

La Muscularis mucosae musculaire

  • Lames de fibres musculaires lisses
  • Disposées plus ou moins régulièrement en deux plans
    • Interne circulaire
    • Externe longitudinal

Continue ou discontinue, une ou deux couches, visible ou non

La Sous-muqueuse conjonctive

  • Couche conjonctive contenant parfois des glandes

La Musculeuse musculaire

  • Constitué de deux couches musculaires voire plus parfois.
    • Interne circulaire
    • Externe longitudinale

 

L’Adventice ou Séreuse (quand y a un feuillet péritonéal c’est une séreuse)

  • Correspond au feuillet viscéral du péritoine
  • Individualisé uniquement entre l’estomac et le rectum
  • Composition :
    • Tissu sous-séreux avec des cellules adipeuses
    • Tissu conjonctif sous-mésothélial
    • Un mésothélium

Différence entre séreuse et adventice

  • = mésothélium + tissu conjonctif aréolaire sous-jacent, comprend 2 feuillets :
  • 1 pariétal (attachés aux parois de la cavité)
  • 1 viscéral (recouvre les organes),
  • Une cavité séreuse avec du liquide séreux entre les 2
  • = PAS DE MESOTHÉLIUM

Voilà pour cette CBH de malheur. J'ai été surpris de voir que certains cours de PACES étaient repris et approfondis comme quoi ils ne sont peut être pas tous si inutiles que cela.

En hémato Immuno

La matière ou je n'ai rien apprit ou presque on étudie : la coagulation du sang, la fabrication du sang, des lymphocytes etc (hématopoièse) et les diffférentes lignées de ces cellules, la structure des immunoglobulines, les marqueurs qui leurs sont associés, leur fonction, les organes impliqués dans la defense immunitaire, les différents types de lymphocytes, de cellules de defense, d'immunités (innées/acquises), de leucocytes, les groupes sanguins etc... Je n'entrerai pas dans les détails mais c'est pas si évident que cela

En nutrition

On aura eu un atelier se sémiologie avec des cas clinique et un de nutrition avec un entrainement aux QCM pouvant tomber.
Au niveau des cours on a apprit :

- comment se compose l'alimentation et avoir une alimentation saine

- les micronutriments (vitamines et oligo éléments) et leurs fonctions

- la sémiologie de la dénutrition : signes cliniques, marqueurs, prises en charge

- les troubles du comportements alimentaire (anorexie, boulimie, hyperphagie)

-l'obésité, ses complications, traitements, situation en France etc...

- la composition corporelle (masse grasse, masse maigre, exploration et test)

- les besoins nutritionnels et le comportement alimentaire

- la physiopathologie du métabolisme protéique

- l'inflammation

- le métabolisme du fer, des lipides, des triglycérides (fabrication, dégradation à quoi ils servent, absorption, transport etc..)

- le métabolisme du cholestérol (fabrication, dégradation, utilité, transport etc..)

- le métabolisme des acides nucléiques synthèse de novo, récupération, catabolisme, structure et fonction, lien avec la pathologie)

- le métabolisme des glucides, la création de glucose, sa dégradation

--> Et là y'a des dizaines et des dizaines de réactions pénibles à savoir avec les nombreuses enzymes associées (moi qui croyait en avoir fini après la P1) comme l'HGM Coa synthase, la xanthine oxydase, la néoglucogénèse, la glycolyse, la glycogénogénèse, la voie des pentoses phosphates et plein de noms alambiqués au possible.

- les maladies métaboliques (souvent des enzymes qui ne font pas leur job et du coup accumulation des métabolites en amont de l'enzyme et réduction drastique des produits de l'enzyme ce qui crée un déficit pathologique)

Et voilà pour ce billet particulièrement pénible à écrire et à lire (bravo si vous êtes arrivé jusqu'ici) mais que j'ai à coeur de faire pour que les futurs P2 puissent avoir un aperçu du programme !

Justement si vous êtes curieux(se), n'hésitez pas à me demander des précisions dans les commentaires car je suis resté très très général et je peux encore détailler un peu plus tout en restant général

Autrement lundi je vous posterai la suite de ma journée type en PACES !

études cours

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Merlin
C'est drôle de voir que d'une fac à l'autre le programme en P2/D1 n'est absolument pas le même!
Après moi aussi j'ai été surpris de voir que certaines notions abordées PACES sont utiles pour les années supérieures, et même pour l'externat! :-)
docjunior
Et oui ;-) c'est très prof dépendant. Après n'oublie pas que en P2 vous allez revoir pas mal de chose de la P1 (même si plein de blabla inutile) et que je ne le savais pas pour ma part en P1 et je croyais que beaucoup était inutile...
Petite-cuillère
  • 3. Petite-cuillère | 26/01/2016
C'est sympa d'avoir un petit aperçu sur les cours de P2. Certains ont l'air vraiment intéressants (nutrition, physiologie). D'autres moins : histologie par exemple xD. Au moins, dans ma fac, on a l'avantage d'avoir une prof vraiment énergique en histologie qui arrive à rendre ça intéressant, même en P1 !

Ajouter un commentaire

×