Au milieu de la tempête

La vague s'abattit de toute sa force sur le pont. Boum. Splash. Balayant tout sur son passage, matelots comme tonneaux, cordages et mousaillons. La mer se déchainait contre le puissant navire, qui, perdu au beau milieu de la tempête avait perdu de sa superbe. Tout au mieux semblait t-il soutenir la comparaison avec un frêle esquif, chahuté par le roulis, tanguant au gré des lames aquatiques partant inlassablement à l'assaut de ce dernier. Se brisant contre la coque, martelant sans cesse, toujours et encore, de plus en plus fort.

Qui l'eut cru ? Que cette traversée allait être tout repos ? Car à peine sorti de la baie et après avoir déjà souffert mille et une peines pour embarquer, le navire se faisait déjà attaquer.

Mais il luttait, fièrement, orgueilleusement. Seul et à contre courant face aux éléments.

" Maintenez le cap matelots, fermez les écoutilles et tenez bon " hurlait le capitaine dont la voix se perdait au milieu des flots, noyé par la toute puissance de la furie aquatique qui s'abbatait sur lui. Soyez braves, soyez intrépides ! Travaillez dur, toutes voiles de l'esprit dehors ! Non ne sombrerons pas ici non ! Alors continuons mes braves s'époumonait t-il  stoïque face à la mer et ses murs fluides.

Le tonnerre tonnait, les éclairs déchiraient le ciel mais le bateau, pas encore battu battait campagne défiant l'océan. Déjà une fois, il avait été submergé mais s'était relevé pour poursuivre sa route, une seconde fois celui-ci avait gouté à la morsure de l'océan mais encore une fois, il avait résisté.

Ahhhhhh. Panique à bord. Cris de terreurs. Un creux. Profond. Plusieurs mètres. Le batiment avait plongé de plusieurs mètres en contrebas. Et face à lui se dressait une vague, non un monstre marin qui semblait faire plusieurs dizaines de mètre de haut. Un mur liquide en fusion. Qui s'appretait à s'abbatre sur le navire et tout emporter sur son passage.

Allait t-il résister ? Allait t-il encore une fois se relever pour aller de l'avant ?
Réponse fin juin...

examen épreuve

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Petite-cuillère
  • 1. Petite-cuillère | 17/06/2016

Courage, tu pourras bientôt accoster sur une île déserte !

Ajouter un commentaire

×