Le sens de l'apprentissage

  • Par docjunior
  • Le 15/06/2017
  • Commentaires (0)

Voici un billet que j'ai retrouvé il y a peu et qui date d'il y a un moment déjà. Oui je n'étais surement pas très joyeux en l'écrivant mais je ne l'avais pas posté, par honte peut être qu'il soit lu par ceux qui me connaissaient (me connaissent toujours j'espère) mais comme je l'ai écrit et que j'ai toujours essayé d'être direct, spontané et sincère et que j'avais promi de continuer à l'être quand bien même on connaissait ce blog dans mon entourage, le voici !

(et puis ça correspond un peu à ma triste humeur du moment donc bon)

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Pourquoi j’apprends ? Qu’est-ce que j’apprends ? Dans quel but j’apprends ? Pour devenir médecin ? Pour soigner des gens ? Toute cette masse de connaissance à la fois immense et pourtant pas encore si dense au regard de ce qui me reste à acquérir en compétence.

 

Pourquoi j’apprends ? Qu’est-ce que j’en retiens, qu’est-ce que j’en tire ? Des informations ? Des données ? Du vocabulaire médical ? Des noms bizarres de maladies, de symptôme, d’examens ? Des sigles en tout genre, des prises en charge et conduites à tenir ? Des connaissances de bases pour bâtir mon futur savoir ?

 

Pourquoi-je fais tout ça ? Pourquoi je continue toujours et encore alors que je ne suis même pas entré dans le vif du sujet ? Dans quoi je m’engage, dans quoi je me suis engagé ? Quelle vie ai-je choisie ?

 

Pourquoi-je fais tout ça ? Qu’est-ce qui me pousse, quelles sont mes motivations ? Soigner c’est beau. Mais c’est des mots alors que l’on soigne des maux. C’est naïf et attendrissant, mais ce n’est pas ce que l’on ressent. C’est beau mais c’est lisse.

 

C‘est une responsabilité dans laquelle on est entraîné. C’est un tourbillon qui ne s’arrête jamais. Toutes ces connaissances c’est pour répondre et traiter la souffrance. Toutes ces informations c’est une étape dans notre formation. A quoi ça sert, à quoi ça mène ? Avance, ne te pose pas de question. Pourquoi tu continues à marcher vers cette vie compliquée ? Avance et continue sans te retourner. Répond aux QCM, répond au dossier, il ne faut pas s’arrêter.

 

J’apprends je le sais, j’apprends pour me former. Mais au fond de moi tout ça, je l’apprends sans l’apprendre je le vois sans parfaitement le retenir. Pourquoi ? La réponse c’est l’examen. Apprend t-on pour devenir médecin ou pour passer ses examens. Apprend t-on pour soigner les gens ou pour éviter le redoublement. Est-ce qu’on fait ça parce qu’on aime ou veut t-on valider tous ses items.

 

Apprend mon enfant, apprend petit qui deviendra grand. Mais n’oublie pas, tu le fais pour toi, pour tes futurs patients, pour les responsabilités que tu auras à endosser, pour la voie dans laquelle tu as choisi de t’engager. Oublie l’examen, oublie les QCM froids et impersonnels, les cas et les dossiers. Souviens-toi que tu fais ça pour soigner des gens, pour savoir comment agir et réagir, comment soigner. Non tu n’apprends pas pour maintenant, regarde et retiens pour longtemps. Apprend à devenir médecin, deviens un jour soignant. Chaque chose en son temps.

externe interrogations difficultés épreuve obstacles persévérance médecine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×