Le récap #23

  • Par docjunior
  • Le 13/09/2019
  • Commentaires (0)

Le récap #23

Weekend du 30 août au 1er septembre

Recap 1

 

Transition

Ce weekend du 30 au 1er septembre est un weekend de transition.

Transition entre ma 4ème et, espérons-le 5ème année de médecine. Il faut dire que je ne suis peut-être plus autant rassuré que juste après les rattrapages où il me semblait avoir relativement correctement réussi. Mais rien est sûr et le temps passant je me mets un peu à douter.

Pas énormément mais un peu quand même. C’est long d’attendre…
Et puis vendredi, il y a eu les jurys et le compte rendu n’est pas très glorieux d’après notre déléguée de promotion. Ils ont rattrapé pas mal de monde, le niveau est pas terrible et une quinzaine de personnes redoublent.

Bien sûr pour qu’on ait nous les résultats il nous faut attendre jusqu’à lundi. Franchement on dirait que ça vous amuse de nous laisser mariner dans notre jus comme si l’acidité de notre stress suffisait pas déjà !

Mais bon, au moment ou j’écris le billet on est dimanche soir, je prends le train pour revenir sur Rouen donc j’ai plus tellement longtemps à attendre, pourvu qu’ils fassent l’effort de nous donner nos notes dans la matinée et pas en fin d’après midi.

Weekend de transition aussi pour ce qui est du travail. Je me suis accordé jeudi et vendredi pour me détendre un peu puis samedi j’ai recommencé à travailler (à peine, symboliquement) histoire de reprendre le rythme, j’ai dû surligner une vingtaine de pages du KB d’hémato.

Puis dimanche, j’en ai fait environ 80 ce qui est déjà un peu mieux. J’avais aussi l’intention de commencer le programme de 5ème année mais je n’ai pas eu le courage d’ouvrir le bouquin de neurologie que j’avais emmené. Je remets ça à cette semaine.

Une semaine bonus pour prendre un petit peu d’avance je dois en profiter. Vous savez en médecine la quantité de travail est tellement importante que qu’après les exams la pression redescend. Mais de folie ! Vous êtes en surcharge, survolté et sous tension et d’un coup pfiouu ça redescend. Le contrecoup est plutôt physique et si on se relâche trop vous devenez un matériau isolant.

Impossible de se recharger en connaissances, le courant ne passe plus, vous avez la flemme de brancher vos circuits, vos neurones manquent de jus et refusent de travailler et vous êtes à plat.

C’est pourquoi je suis pas si mécontent de moi d’avoir réussi à m’y remettre et me sentir motivé pour la semaine à venir. Je vais m’organiser un petit planning. J’espère avoir le temps de voir en entier le Medline de neurologie, finir de surligner l’hématologie et la médecine interne (KB).

Et en bonus commencer à réviser la LCA et faire un livre sur l’ECG !

Y’a du pain sur la planche !

Surtout que j’ai pas mal de rdv médicaux, à peu près 1 par jour en moyenne, des colis à envoyer par la poste, des devis à faire faire etc etc (en vrai je sais que c’est pas passionnant pour vous tout ça donc je m’arrête là)

Et puis je continue à m’entrainer pour le semi-marathon, ce soir en arrivant j’attaque la suite de mon entrainement : objectif 12/13 km en 1 heure et quart plus ou moins.

Je vais pouvoir me vider un peu la tête et ne penser à rien, courir, droit devant, l’horizon en ligne de mire et la Seine à mes côtés qui coule tranquillement sans se soucier de rien. Ah l’insouciance des années collège/lycée ou de la 2ème et 3ème année…

En attendant je suis en transition sur une passerelle entre 2 années. Reste à savoir si je vais pouvoir avancer. Ou devoir reculer.

Quoi qu’il en soit je suis et reste motivé & déterminé !

le récap

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×